Sélection de livres sur l’arrivée d’un bébé

Je suis actuellement enceinte de 19 semaines et il me semble temps de parler davantage de mon état de grossesse et de l’arrivée de bébé avec les enfants. Quoi de mieux que les livres pour ça ! C’est d’autant plus nécessaire que les enfants sont un peu dures en ce moment et que c’est assez difficile à gérer avec mes contractions précoces ! Je pense que ma grossesse n’est pas indifférente à leurs comportements. Je passe pas mal de temps allongée, je leur dis souvent que j’ai mal au ventre, qu’il ne faut pas me faire crier car ce n’est pas bon pour le bébé et moi. Ils doivent se dire que le bébé n’est pas encore là qu’il chamboule déjà leur quotidien. En plus, les enfants qui sont fusionnelles avec moi sont plutôt jaloux!

L’imagerie des tout-petits – Attendre un bébé (Editions Fleurus)

img_20190624_112753_resized_20190624_1142484047435222770525465728.jpg

J’aime beaucoup les imageries Fleurus. Celle-ci est très bien car elle répond à toutes les questions que se pose Mila et ce sous la forme d’une histoire racontée au fil des mois de la grossesse.

On y découvre comment on fait les bébés. Il est question d’amour, de petite graine et d’œuf qui se transforme en bébé. C’est suffisant pour l’âge de Mila (3 ans et demi). Ensuite on voit mois après mois l’évolution du bébé dans le ventre mais aussi des symptômes de maman (nausée, fatigue, faim…). J’apprécie qu’on voit les enfants ranger tous seuls leur chambre, être aux petits soins avec leur maman ou encore qu’on explique qu’il ne faut pas énerver maman car ce n’est pas bon pour bébé. J’espère que ça fera changer Mila. Outre, l’évolution physique du bébé, on le voit aussi vivre : se nourrir grâce à un petit tuyau, ressentir les mêmes émotions que maman.

Il est également question de l’inquiétude du petit frère qui est un peu jaloux, des préparatifs pour l’arrivée du bébé (chambre, équipements, vêtements…), du départ à la clinique. On voit d’ailleurs comment cela se passe à la clinique (accouchement, soins du bébé). Ce que je trouve très bien car Mila pourra regarder le livre quand je partirai accoucher et s’imaginer ce qui se passe pour moi. Cela se termine par la rencontre à la maternité entre les enfants et le bébé puis le départ pour la maison.

Un livre que je trouve parfait pour répondre aux questions que se posent les enfants sur la grossesse, les aider à mieux comprendre l’état de leur maman et répondre à leurs inquiétudes. De plus, les pages sont cartonnées, donc parfait pour les petites mains comme Taïs.

 

Il y a une maison dans ma maman (Editions Gauthier Languereau)

img_20190624_113817_resized_20190624_1249387895917090558662132623.jpg

Déjà, j’aime beaucoup la métaphore du titre qui permet à l’enfant de se faire une image de la grossesse.

Il s’agit de l’histoire d’un petit garçon qui s’apprête à devenir grand frère. Il y a une maison dans sa maman avec un bébé qui grandit dedans. C’est comme une grande baignoire, il n’y a pas de lit ni de frigo. Il mange tout ce qui lui arrive par un tuyau. Il a besoin de place, donc le ventre de maman grossit de jour en jour. Cette dernière est souvent fatiguée, ne se sent parfois pas bien et lui demande donc d’être sage. L’histoire se termine par la rencontre tant attendue avec le petit frère.

Une petite histoire simple qui permet d’expliquer simplement la grossesse avec d’une part, le ventre et les symptômes de la maman et d’autre part, le bébé qui grandit dans sa maison.

img_20190624_113835_resized_20190624_1142284211169207299688618656.jpgimg_20190624_113850_resized_20190624_1142291257349041322728089547.jpg

Tchoupi Maman attend un bébé (Editions Nathan)

img_20190624_113031_resized_20190624_1142272094447859751781382690.jpg

Il s’agit du livre que j’avais acheté pour annoncer la naissance de Taïs à mon conjoint et qu’on lisait avec Mila. Nous faisions la collection à l’époque.

T’choupi apprend qu’il va être grand frère. Il est fier mais aussi impatient de jouer avec sa sœur et de la rencontrer. Sa maman, qui est fatiguée, ne peut plus l’emmener au parc. L’histoire se termine par le départ à l’hôpital et la rencontre avec sa petite sœur.

img_20190624_113107_resized_20190624_1142299024997077585832135431.jpg

img_20190624_113053_resized_20190624_1204071148061769715909038996.jpg

Le plus beau bébé du monde (Editions Nathan)

img_20190624_112649_resized_20190624_1142489373216803909679890358.jpg

En 12 poèmes, l’auteure dresse un tableau unique du plus beau bébé du monde et de l’amour infini que lui porte toute sa famille.

Amour qui amène parfois à d’étonnantes louanges et d’étranges comportements qui peuvent paraitre excessifs voire ridicules. Mais on ne peut que sourire en lisant ces textes (subtiles et joliment écrits) à dans lesquels on se retrouve tant. Les illustrations sont drôles, pertinentes, colorées. Un régal pour les yeux et les oreilles.

Un album original pour accompagner avec beaucoup d’humour l’arrivée d’un bébé dans une famille. Je trouve que c’est une belle idée de cadeau de naissance.

Ce livre est recommandée à partir de 3 ans. Je trouve que le vocabulaire est parfois un peu compliqué pour certains poèmes. Mais du coup, j’adapte le texte pour le rendre accessible aux enfants. J’aime qu’il s’agisse de plusieurs poèmes, au moins les enfants en choisissent un ou plusieurs au coucher.

img_20190624_112707_resized_20190624_1142492783043225154639045384.jpgimg_20190624_112639_resized_20190624_1142491074678279398050071203.jpg

Ma maman a besoin de moi (Editions Bayard)

img_20190624_113923_resized_20190624_1142275314005827489316277372.jpg

L’histoire est assez longue mais Mila comme Taïs sont restés captivés jusqu’à la fin. La beauté des images y est sûrement pour quelque chose. J’aime beaucoup que ce soit une famille à la peau noire car nous n’avons aucun autre livre où il est question de personnes noires. Cela permet aux enfants d’avoir une vision plus réaliste du monde où la majorité des personnes n’ont pas la peau blanche.

Sinon il s’agit d’une histoire sur l’arrivée d’une petite sœur dans la vie d’un petit garçon, Simon. Au retour de la maternité de sa maman, celui-ci s’empêche d’aller jouer avec ses amis, d’aller prendre le goûter chez la voisine ou d’aller donner du pain au canard parce qu’il se dit que sa maman a besoin de lui. Mais au final, sa petite sœur dort beaucoup et sa maman aussi. Il est frustrée et triste de ne pas pouvoir s’occuper de sa petite sœur et d’aider sa maman. Arrive enfin l’heure du bain où la maman demande de l’aide à Simon et le moment où Simon peut enfin porter sa petite sœur.

Cette histoire m’a beaucoup ému. J’avoue avoir eu les larmes aux yeux en la lisant. Outre mes hormones de grossesse qui font que je suis à fleur de peau, ce livre montre ce qui se passe dans la tête et le cœur de nos enfants à l’arrivée d’un bébé. Cela leur explique qu’ils restent aussi les enfants de leur maman et que même si un bébé est arrivé dans leur quotidien ils peuvent continuer à vivre leur propre vie.

img_20190624_113954_resized_20190624_1142278641614928623246525334.jpgimg_20190624_114014_resized_20190624_114229597701722431537723496.jpg

Un amour de petite sœur (Editions Albin Michel Jeunesse)

img_20190624_114036_resized_20190624_1142273918055526594773420312.jpg

Nous avons déjà Mon amour et Ce que m’a dit papa de la même collection que nous aimons beaucoup.

Archibald apprend qu’il va avoir une petite sœur. Au fil des pages, la petite sœur grandit, trouve sa place dans les jeux, dans le cœur, mais aussi dans les inquiétudes d’un grand frère parfois jaloux, souvent tendre et finalement très fier de ce rôle nouveau. Le livre se clôt avec une très belle phrase « ce que je préfère avec ma petite sœur, c’est être son grand frère ».

Une très belle histoire sur l’amour fraternel. L’enfant y est rassuré sur sa place dans le cœur des parents, il y découvre les bons côtés d’une fratrie (jouer à deux, se rassurer) mais aussi les moments plus difficiles (les conflits, la jalousie).  Les textes sont subtiles avec une pointe d’humour. J’aime beaucoup les illustrations délicates et colorées.

img_20190624_114051_resized_20190624_1142289412157071501575202953.jpgimg_20190624_114102_resized_20190624_1142294574250851305274333159.jpg

Une petite sœur, ça sert à quoi ? (Editions Fleurus)

img_20190624_112944_resized_20190624_1142286793904419131225067140.jpg

Cabotin est tout content d’avoir une petite sœur. Mais il est déçu car celle-ci est trop petite pour jouer, pour goûter comme lui, pour faire du toboggan ou rire de ses grimaces. Ce n’est vraiment pas drôle ! Mais petit à petit, au côté de sa petite sœur, Cabotin change. Il se sent aimé et rempli d’amour, devenir grand et très gentil. Il se sent tout simplement devenir grand frère.

Une très jolie histoire pour expliquer qu’au début, un bébé c’est trop petit pour faire pleins de choses mais que le rôle de grand frère/grande sœur n’en est pas moins important. Les illustrations sont très colorées. Les pages sont plastifiées.

img_20190624_112955_resized_20190624_1142276934456025787407181028.jpgimg_20190624_113008_resized_20190624_1142297506810438336713061785.jpg

Caillou La petite sœur (Editions Chouette)

img_20190624_113130_resized_20190624_114228826515171279983779786.jpg

J’ai trouvé ce livre chez Action à 2 euros. Je ne suis pas fan des illustrations et du texte mais pour le prix. Et l’histoire a le mérite de montrer différents sentiments ressentis par un enfant à l’arrivée d’un bébé. Au début de l’histoire, la maman de Caillou est enceinte puis elle part pour l’hôpital. Caillou se sent seul. A son retour, Caillou est surpris de voir que sa sœur n’est pas capable de marcher, manger toute seule, parler. Puis il se sent délaissé. Il veut redevenir petit. Il mord sa sœur, se défoule sur sa poupée. Puis il prend soin de sa sœur, la console. Il est alors content d’être grand pour s’en occuper.

La répétition du nom de Caillou plusieurs fois par page me dérange. Ça me fait penser à la collection Petit Ours Brun que je n’aime pas à cause de ça. A la prochaine lecture, j’adapterai la lecture en enlevant les répétitions.

img_20190624_113149_resized_20190624_1142281195134375524182104152.jpgimg_20190624_113742_resized_20190624_1142292844093528828404287259.jpg

Je suis grand maintenant ! (Editions Kimane)

img_20191010_142344_resized_20191010_0248049747925967237139164689.jpg

J’aime beaucoup ce livre. Avec l’arrivée d’un bébé, forcément on va davantage se focaliser sur ce nouveau-né et attendre des ainés qu’ils se comportent comme des grands alors qu’ils sont parfois encore jeunes. Et ce n’est pas forcément évident à vivre pour eux qui trouvent cela tout de suite moins génial d’être grand et de ne plus avoir l’aide de leur maman.

C’est exactement l’histoire de ce livre avec Gaspard qui se retrouve à faire certaines choses difficiles quand sa maman est occupée avec sa petit sœur. Des exemples précis du quotidien sont données et surtout on voit le ressenti de cet éléphanteau face à cette situation.

Ce livre a été une prise de conscience pour moi et il va être un bon support pour discuter avec Mila et aussi avec Taïs qui va bientôt se retrouver dans cette situation à devoir faire un peu plus les choses seul. Mais du coup je vais être vigilante et ne pas oublier qu’ils grandissent ils on encore besoin de moi.

Un très bel album aux illustrations douces pour rassurer l’enfant à l’arrivée d’un bébé dans la famille.

img_20191010_142403_resized_20191010_024804412834064460896194125.jpgimg_20191010_142441_resized_20191010_0248047997419649714982965181.jpg

 

J’aurai bien aimé le livre Quand je t’attendais pop-up (Editions Gauthier Languereau).

Retrouvez d’autres livres sur la grossesse et l’arrivée d’un bébé sur mon tableau Pinterest Livres arrivée d’un bébé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s