Activités Montessori : Phonologie

Eve Hermann, dans son livre 100 activités d’éveil Montessori (Editions Nathan), explique qu’à partir de 2 ans et demi ou 3 ans, les enfants commencent à s’intéresser aux sons qui composent les mots et à les reconnaitre. C’est la conscience phonologique, qui prépare à l’apprentissage de l’écriture et de la lecture.

Dans cet article, je vous présente le matériel que j’utilise et les activités que je propose à Mila pour développer sa conscience phonologique.

Affiner le sens de l’écoute

Dès 2 ans et demi, on peut proposer à l’enfant des activités qui vont lui permettre d’exercer son ouïe.

  • Écouter les sons (des vagues, des oiseaux, la nuit…)

  • Identifier les sons

De mémoire, j’ai commencé à proposer cette activité avant les deux ans et demi de Mila. Pour ces deux ans, elle a eu des puzzles sonores Melissa&Dougs (Les animaux de la ferme et Autour de la maison). La dimension discrimination visuelle est rapidement devenue trop simple. Nous les avons donc utilisé pour des activités de reconnaissance sonore. Elle devait se mettre de dos (au début elle refusait de mettre un bandeau sur les yeux) et deviner les bruits activés par les pièces de puzzle. Depuis, nous avons complété notre collection avec celui des transports et des animaux du zoo (mais il y en a pleins d’autres).

Depuis que nous avons commencé le co-schooling, dès qu’une thématique s’y prête, je propose une activité de reconnaissance sonore à l’aveugle.

Nous l’avons fait pour notre thématique La ferme et La savane/La jungle avec nos puzzles sonores.

IMG_20190511_200445-min.jpg

Lors de notre thématique sur la musique, j’ai également proposé des activités de reconnaissance sonores à Mila : reconnaitre le son des instruments de musique et mettre en paire les sons d’instruments identiques.

screenshot_20190905_112940879322435409648103.jpg

Nous avons d’ailleurs un livre très bien Mes premières activités de musique (Editions Nathan) qui propose une quarantaine d’activités et notamment des activités d’écoute active et de jeux avec les sons.

  • Suivre la provenance d’un son

Nous avons le jeu Cache-Cache T’choupi pour lequel il faut retrouver T’choupi notamment en suivant le bruit de sa voix.

  • Les boites à sons

J’ai crée 4 paires de boites à sons en peignant des petits pots de confiture (Action) en rouge et en bleu, mais on peut le faire avec des yaourts à boire opaques sur lesquels on colle tout simplement une gommette rouge et bleu sur le bouchon (beaucoup moins galère!!!).

J’ai proposé cette activité dans le cadre de nos thématiques Automne et Noël.

IMG_20181204_185658.jpg

Dans un premier temps, il s’agit de faire écouter les différents bruits d’une série, puis de demander à l’enfant de faire des mises en paires avec les bruits identiques dans l’autre série. Dans un second temps, il s’agit d’ordonner les différents bruits d’une série en fonction de l’intensité.

 

Développer la conscience phonologique

Lorsque Mila a eu 3 ans, j’ai commencé à lui proposer des activités pour développer sa conscience phonologique.

  • Sons d’attaque

IMG_20181125_224659_856.jpg

J’ai commencé par les sons d’attaque, c’est-à-dire le son de la première lettre des mots. Pour cela, je lui avais préparé des cartes pour travailler les sons A et M. Sur ces fiches auto-correctives, on trouve 20 images dont 10 représentent des mots commençant par le son étudié. Elle devait identifier ces mots à l’aide d’une pince à linge.

Mais rapidement, je me suis rendue compte qu’elle n’y arrivait pas. On m’a conseillé de commencer par travailler les rimes.

  • Rimes

J’ai donc repris le principe de mes cartes de sons d’attaque mais cette fois-ci il s’agissait de trouver les 10 mots qui rimaient avec un certain son.

Je lui ai proposé ce jeu régulièrement en adaptant le son en fonction des thématiques : rimes de Noël (bottes/hotte, cadeau/traineau, sapin/lutin…), rimes avec galette, rimes avec igloo, rimes avec Saint-Valentin et rimes avec chocolat.

Image1.png

Lors de la dernière activité sur la Saint-Valentin, elle faisait encore des erreurs. Puis Mila a commencé à me donner des rimes d’elle-même, très régulièrement, ou à me demander quel mot rime avec tel mot, un peu comme un jeu, souvent au moment des repas ou en voiture.

Dans le livre 100 activités Montessori pour préparer mon enfant à lire et à écrire (Editions Nathan), l’auteure encourage à lire et écouter des poésies, qui permettent d’être attentif aux différents sons des mots et notamment des rimes.

Une fois les rimes acquises, j’ai repris les sons d’attaque.

  • Mon petit œil voit

J’ai tout d’abord proposé à Mila le jeu « Mon petit œil voit », utilisé dans la pédagogie Montessori, qui permet de travailler le repérage auditif des sons dans les mots.

Pour la première fois, nous l’avons utilisé dans le cadre de notre thématique La ferme.

IMG_20190511_135250_resized_20190511_015612599

J’ai donc placé devant Mila plusieurs figurines d’animaux de la ferme. Nous avons dans un premier temps nommé tous les objets puis je lui disais pour chaque son étudié « Mon petit œil voit un animal dont le nom commence par le son « mmmm » (« a », « pppp », « cccc ») elle devait alors mon montrer l’animal correspondant.

Pour cette première fois, elle n’a trouvé aucun mot. Mais c’était pareil quand on a commencé les rimes.

Pour chaque son, je lui ai montré la carte rugueuse DIY de la lettre de l’alphabet correspondant à ce son. Je lui ai fait tracer en prononçant le son. L’idée étant qu’elle commence à mettre en relation les lettres et les sons (Edit du 15/09/2019 : je viens de terminer une formation sur L’apprentissage de la lecture avec la pédagogie Montessori et normalement il ne faut commencer simultanément l’apprentissage des sons et les lettres. On se concentre dans un premier temps vraiment sur la conscience phonologique et une fois les premiers sons bien maitrisés alors on introduit les lettres rugueuses qui vont permettre à l’enfant d’associer la graphie de la lettre au son qu’il connait déjà).

Puis, on a cherché, dans L’abécédaire de Petit Ours Brun (Editions Bayard Jeunesse), d’autres mots commençant par ce son.

Je propose ce jeu « Mon petit œil voit » régulièrement, de façon informelle dans notre quotidien pour que ça devienne un peu un réflexe comme le jeu des rimes. Je le proposerai également dans le cadre de nos différentes thématiques (école).

screenshot_20190910_0107076614404531712254148.jpg

  • La boite à sons

img_20190905_124628_resized_20190905_1100369227308335916599203915.jpg

Pour notre thématique actuelle sur l’école, j’ai enfin pris le temps de préparer une boite à sons pour Mila (voir le tutoriel).

Cette boite va me permettre de travailler pour le moment les sons d’attaque avec Mila.

La première activité que je lui ai proposé est de découvrir le contenu des tiroirs de son choix, un à un, et d’essayer de deviner le son d’attaque. C’est plus compliqué dans ce sens que de trouver un objet dont le nom commence par un certain son. Elle se lasse assez vite avec ce type d’activité « scolaire » donc nous n’avons fait que trois tiroirs.

screenshot_20190910_005526244218278457154872.jpg

Pour la deuxième activité, j’ai rempli un tiroir avec des objets venant de différents tiroirs (de lettres dont elle connait le nom).  Elle devait tout d’abord poser chaque objet sur la lettre rugueuse correspondant au son d’attaque. Je l’aidais à déduire le son des lettres (P comme Papa, papa ça commence par ppp). Puis ensuite elle devait les ranger dans le tiroir correspondant. Une fois qu’elle arrivera avec faire cette activité avec un petit nombre d’objet, je lui proposerai un objet de chaque lettre. Mon petit souk d’idées propose de faire cette activité dans une boite à sons à cases. Je pense reprendre le même principe.

img_20190907_1422043365918119635895057.jpg

Nous avons également le jeu Les lettres de Nathan qui permet entre autres d’associer les sons d’attaque au bon mot. Jusqu’à présent, Mila faisait surtout les association grâce à la reconnaissance des lettres mais maintenant qu’on travaille la phonologie je vais l’inviter à l’utiliser en se concentrant sur les sons d’attaque.

img_20190909_001540_resized_20190909_1221217926634146245533531603.jpg

Une fois les sons d’attaque maitrisé, nous passerons au son de milieu de mot.

  • Le tracé des lettres

En plus de faire prendre conscience à l’enfant des sons qui composent les mots qu’il entend, il s’agit également de lui faire découvrir les symboles qui représentent les sons. Il doit pouvoir associer les sons aux lettres écrites, et ce dans les différentes graphies. Pour le moment avec Mila je me concentre sur la majuscule bâton.

Quand j’ai commencé à proposer le jeu « Mon petit œil voit », j’ai directement intégré une activité de tracé sur les lettres rugueuses des sons étudiés. L’enfant suit le tracé de la lettre de son index et majeur réunit tout en prononçant le son de la lettre. L’association de la perception auditive, visuelle et tactile permet à l’enfant d’apprendre et mémoriser le son associé à la lettre de l’alphabet.

Pour commencer, j’ai fabriqué quelques lettres rugueuses, en écrivant tout simplement les lettres au stylo pailleté sur des morceaux de carton.

Maintenant nous utilisons des lettres rugueuses sur des planches en bois (Wish). Il s’agit d’un coffret avec les lettres script en majuscule et minuscule.

img_20190908_164250_resized_20190909_122120433-13828191070628821235.jpg

Les lettres rugueuses doivent être présentées trois par trois, avec la leçon en trois temps. La seule fois où j’ai utilisé la leçon en trois temps c’est pour l’apprentissage des chiffres. Je fais assez peu de leçons (voir mon article co-schooling), j’ai plutôt tendance à faire apprendre au fil de nos thèmes. Je ne sais pas encore comment je procéderai, je verrai selon l’intérêt de Mila et selon le temps que nous aurons (Edit du 15/09/2019 : suite à ma formation sur l’apprentissage de la lecture avec la pédagogie Montessori, j’ai décidé d’essayer de faire la leçon en trois temps avec les lettres rugueuses tous les jours ou du moins régulièrement).

La leçon en trois temps d’Edouard Seguin a été repris par Maria Montessori pour apprendre des concepts aux enfants et enrichir leur vocabulaire.

La leçon porte toujours sur trois objets que nous posons devant l’enfant. Pour chacun des objets, on procède de la même façon :

  • Connaissance : on donne le nom de l’objet (en l’occurrence : « voici la lettre qui fait le son « aaa » ». On y associe un geste de la main, notamment quand il s’agit de cartes rugueuses où l’on suit le tracé avec notre index et notre majeur.
  • Reconnaissance : on demande à l’enfant de désigner chaque objet (« montre moi la lettre qui fait le son « aaa » »), tout d’abord dans l’ordre, puis dans le désordre et enfin en changeant l’ordre des objets. Pour que l’enfant ne se lasse pas, on peut changer les ordres « touche », « donne-moi »…
  • Validation : on demande à l’enfant de prononcer le nom de l’objet désigné « quel est le son de cette lettre ? ».

On peut également proposer à l’enfant de reproduire le tracé de la lettre rugueuse sur différents supports (sel, sable, semoule, peinture propre…).

Pour notre thématique banquise, j’avais proposé à Mila de tracer avec son doigt les lettres des mots inuit et igloo dans du sel.

screenshot_20190908_154603-1126685783239143344.jpg

Pour notre thématique La ferme, je l’ai invité à faire des tracés avec un tracteur et de la peinture et dans du maïs.

IMG_20190520_214444-min.jpg

Pour notre thématique Le chantier, elle a fait des tracés dans du sable avec un engin de chantier.

screenshot_20190905_1825253495953032416096527.jpg

  • Des livres supports

Nous avons plusieurs abécédaires qui nous servent de supports dans l’apprentissage des sons d’attaque.

L’abécédaire de Petit Ours Brun (Editions Bayard Jeunesse)

img_20190905_110530_resized_20190905_1111171836642625004527666203.jpg

Cet abécédaire nous sert, par exemple, quand nous faisons le jeu « Mon petit œil voit » pour trouver d’autres exemples de mots commençant par le même son. Il est vraiment bien car il y a beaucoup d’exemples de mots pour chaque lettre.

img_20190905_110545_resized_20190905_1111177175644257373470618659.jpg

L’abécédaire à toucher de Balthazar et Les lettres à toucher de Balthazar (Editions Hatier Jeunesse)

img_20190905_105903_resized_20190905_0735095916221505094674542468.jpg

Ces livres font partie de la collection « Aide-moi à faire seul », des livres d’apprentissage interactif inspiré de la pédagogie de Maria Montessori.

Ces deux livres intègrent le matériel sensoriel conçu par Maria Montessori : les lettres rugueuses. En les suivant du bout des doigts, l’enfant mémorise le tracé et le son correspondant à chaque lettre.

Dans L’abécédaire à toucher de Balthazar, qui propose les lettres en script, pour chaque lettre on a un jeu de mot composé d’un nom et d’un adjectif commençant tous deux par le son de la lettre (Bouilloire bizarre, Carotte à carreaux, Lézard à lunettes…). Une façon ludique de mémoriser le son des lettres.

Dans les lettres à toucher de Balthazar, qui propose les lettres en cursif, pour chaque lettre on a un exemple de mot commençant par le son de la lettre et l’enfant est invité à chercher un ou plusieurs autres mots commençant par le même son dans le visuel. Mila aime beaucoup celui-ci car sur certaines pages il y a des rabats. Mais comme il est en cursif, pour l’instant on ne l’utilise pas.

J’ai trouvé également différents livres qui proposent des exercices sur les sons et l’association des sons et des lettres.

Que voit mon petit œil ? Cherche et trouve Montessori L’école (Editions Hachette)

img_20190905_111029_resized_20190905_1111175522655381396651211919.jpg

Je trouve ce livre vraiment très bien pour compléter le jeu « Mon petit œil voit ».

Il se compose de huit double pages représentant chacune une scène d’école avec plusieurs éléments à chercher et 3 niveaux de difficulté : des mots qui commencent par un certain son, des mots qui finissent par un certain son et des mots qui contiennent un certain son. A la fin, il y a toutes les réponses.

Nous l’avons essayé avec Mila, c’est encore compliqué pour elle. Je pense qu’il vaut mieux pratiquer plusieurs fois le jeu « Mon petit œil voit » avec un nombre d’objets limités pour s’exercer.

img_20190905_1110442135147407246274235.jpg

Il existe également Que voit mon petit œil? Cherche et trouve Montessori La maison (Editions Hachette).

J’apprends l’alphabet (Hachette Education)

img_20190905_105343_resized_20190905_1100192245499035318476183715.jpg

Ce livre propose, pour chaque lettre de l’alphabet, des petits exercices pour apprendre à reconnaitre et à bien prononcer les lettres et les sons.

Il y a une image dans laquelle il faut retrouver des dessins où l’on entends le son en question. Les différentes graphies de la lettre sont présentées ainsi qu’un petit exercice où l’enfant doit les reconnaitre dans des mots. Il y a ensuite un exercice de prononciation. Dans le cas des consonnes, elles sont associées à d’autres sons (c-ca-co-cu-can-coi-cla-clo-clou-cra-cro). Enfin il faut coller la lettre qui manque en la retrouvant parmi la planche d’autocollants.

Je ne savais pas trop comment lié l’apprentissage du son de la lettre et du nom. Ce livre va donc me servir de support. Je le trouve vraiment bien surtout qu’il ne coûte que 4,90 euros.

img_20190905_105533_resized_20190905_1100207937730536984877315598.jpg

Ma méthode pour apprendre à lire (Editions La librairie des écoles)

img_20190905_105551_resized_20190905_1100202753468968631065623238.jpg

Il s’agit de la collection « Les petits Montessori » qui propose des cahiers d’apprentissage dans différents domaines avec une progression rigoureuse et structurée aux enfants de 3 à 7 ans, inspirée de la pédagogie Montessori.

Les cahiers sont vraiment très complets avec différents exercices mais aussi des ateliers à faire à côté (le jeu des sons, les lettres rugueuses, les lettres mobiles…).

Ce cahier Ma méthode pour apprendre à lire part de l’écoute des sons jusqu’à la lecture des premiers mots en passant par le tracé des lettres et l’association des lettres aux sons. Des encarts avec des conseils pour les parents et d’autres idées d’activités sont proposés. Je le trouve vraiment très bien pour les parents qui souhaitent accompagner leur enfants dans l’apprentissage de la lecture. Le seul petit bémol pour moi, c’est que les parties « tracer les lettres » et « associer les lettres aux sons » sont basées sur les lettres cursives alors que pour l’instant avec Mila nous n’en sommes qu’aux lettres script.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Une fois les sons bien maitrisés, nous passerons à la lecture et à la composition phonétique des mots (2, 3, 4 lettres…). Je mettrai alors à jour l’article avec nos nouvelles activités.

 

Et vous, comment aidez-vous votre enfant à développer sa conscience phonologique ? Avez-vous des activités ou des livres à me conseiller ?

Une réflexion sur “Activités Montessori : Phonologie

  1. Ping : Récapitulatif des activités sur la ferme – Ma vie trépidante de maman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s