Livres pour bébé

Je profite de notre thématique sur les contes pour vous faire un article sur les livres pour bébé : des livres d’éveil mais aussi des histoires.

J’ai vraiment découvert et me suis prise de passion pour la littérature jeunesse vers les 2 ans et demi de Mila. Avant cela, nous avions quelques livres à toucher et sonore, des cherches et trouve, une collection T’choupi et une Juliette et quelques autres livres. Nous lisions aussi des livres dans les lieux d’accueil parents-enfants et les médiathèques. Avec Instagram, j’ai découvert de beaux livres et de jolies collections. Puis j’ai commencé à rechercher des livres pour illustrer nos thèmes et là je suis devenue accro aux livres jeunesse. Et maintenant, j’ai la chance d’avoir des partenariats avec des maisons d’éditions qui me permettent de découvrir régulièrement des nouveautés.

Pour Naïa, qui est mon troisième enfant, j’ai donc introduit les livres plus tôt (dès ses 1 mois). J’adapte les livres (que je propose dans son coin éveil), de sorte à ce qu’ils apportent les stimulations correspondant à ses stades de développement.

Quelques étapes clés du développement du nourrisson de 0 à 12 mois :

  • Naissance : Le nouveau-né voit à une distance de 20 à 50 cm. Le stimulus doit être contrasté (comme le noir et blanc). Il préfère regarder un visage humain. Il est très sensible à la prosodie (traits oraux que nous donnons à notre expression verbale : inflexion, tonalité, intonation…).
  • 2 mois : Il distingue le noir et blanc ainsi que les couleurs vives.
  • 3 mois : Il est capable de reconnaitre des objets familiers (doudou, biberon…).
  • Entre 6 et 9 mois : Sa préhension devient intentionnelle. Il va réussir à passer un objet d’une main à l’autre, contrôler ses doigts pour ensuite attraper de petits objets. L’enfant est capable de s’asseoir seul.

(Source : Formation Montessori 0-3 ans)

Naïa participe également à nos séances lecture auxquelles elle est parfois attentive. Je lui lis aussi des petites histoires. Quand il s’agit de livres à toucher, je lui prend les mains pour lui faire toucher les matières ou soulever les flaps.

L’intérêt des livres pour les tout-petits

De façon générale, les livres pour enfants permettent de partager des moments de qualité parent-enfant, de s’évader, de nourrir l’imaginaire, de découvrir le monde…

Les livres pour les tout-petits permettent de développer :

  • Le langage : Dès sa naissance (et ce jusqu’à 6 ans), l’enfant se caractérise par sa grande capacité d’absorption de tout ce qui l’entoure. Cet « esprit absorbant » lui permet d’acquérir des connaissances sans effort et de s’instruire lui-même.  C’est notamment le cas du langage. D’où l’importance de la verbalisation et de la lecture.
  • L’éveil des sens : Les livres pour tout-petits privilégient les couleurs vives et contrastées qui vont permettre de stimuler la vision. De même, on trouve beaucoup de livres sonores et/ou à toucher qui vont permettre de stimuler l’ouïe et le toucher.
  • La motricité : Les illustrations, les matières, les rabats vont inciter l’enfant à poser ses doigts sur le livre, à le manipuler, permettant ainsi de développer sa préhension.

 

Ma sélection de livres

  • Livres en noir et blanc

img_20200225_010245_resized_20200225_0106524546267491695867722956.jpg

Ces livres proposent des illustrations contrastées en noir et blanc.

J’aime particulièrement Mon livre-mobile en noir et blanc (Editions Albin Michel), qui est le tout premier que j’ai proposé à Naïa, car je le déplie sur son transat ou par terre lorsqu’elle est au sol. Elle peut ainsi le contempler seule.

img_20200224_144909_resized_20200313_0101555005235867715667182844.jpg

Ce petit livre cartonné Black and white – Toys (Editions Scribblers) que j’ai trouvé dans un magasin de déstockage est aussi très sympa sur le plan graphique. Il propose également quelques illustrations holographiques.

Il y a également les livres de Tana Hoban (Editions Kaléidoscope) qui sont très bien.

 

  • Livres aux couleurs vives contrastées

J’aime beaucoup les livres Fleurs et Formes de Hervé Tullet (Bayard Jeunesse) que j’avais présenté dans un précédent article. Il s’agit de livres qui se déplient et vont servir de paravent d’éveil à Naïa.

img_20200225_005829_resized_20200225_0106519872971731454474455281.jpg

Bonjour bébé – Douce nuit (Langue de Chat) est un joli petit livre cartonné avec des illustrations contrastées (couleur sur fond blanc ou noir).

Mon coffret Répète après moi (Editions Hatier) propose 4 tout petits-livres cartonnés, qui au-delà d’être parfait pour les petites mains des bébés, propose des illustrations aux couleurs vives.

 

  • Imagiers photos

Il s’agit d’imagiers photos avec des bébés qui vivent différentes émotions, les différents rituels de la journée.

Pour l’instant, je n’ai montré que Beaucoup de beaux bébés (Editions Ecole des Loisirs) qui est en noir et blanc (tonalités de gris). On y voit des bébés qui ressentent différentes émotions, dans différentes situations, leurs parties du corps… et à la fin il y a un miroir dans lequel bébé se voit lui-même ! J’adore !

La journée de bébé (Editions Nathan) est un imagier photo couleur mettant en scène à travers des bébés les routines de la journée. Taïs aimait beaucoup ce livre !

L’imagier Instants de bébé (Editions Philippe Duval) est un imagier de 30 photos qui illustrent les instants de vie de bébé, pour lui permettre de s’approprier son univers, ses émotions et les rituels qui rythment son quotidien. Je l’ai présenté plus en détail dans mon article Signer avec bébé.

 

  • Livres sonores

Le langage rythmé est très bénéfique pour le bébé sachant que la voix est la sonorité la plus attractive pour le nourrisson. Le langage rythmé, que représentent les berceuses, les comptines, rassure le bébé et permet un échange riche du fait de la gestuelle, l’attitude, et le regard qui l’accompagne.

Mon recueil de comptine (Editions Milan) propose 20 comptines parmi les plus connues. Les illustrations sont par ailleurs très jolies et colorées. Mila et Taïs l’écoute en boucle !

Ma petite boîte à comptines (Editions Nathan) se compose 6 petits livres cartonnés, proposant chacune une comptine célèbre. Comptine que l’on peut utiliser sur le smartphone via l’application Nathan Live. Les illustrations sont jolies et très colorées.

 

  • Livres sonores à toucher

Pour l’instant, c’est évidemment moi qui déclenche les puces et fait toucher les matières à Naïa. Mais c’est le genre de livres que Mila et Taïs adoraient quand ils étaient bébé. J’ai choisi des imagiers avec le cri des animaux et leur matière à toucher. Les animaux, ça plait vraiment beaucoup !

Nous en avons un sur les animaux de la banquise Gla Gla ! (Editions Gallimard Jeunesse) et Les animaux de la montagne (Editions Thomas Jeunesse). Nous en avons également un sur Les animaux de la jungle et Les animaux domestique mais il n’y a pas les matières à toucher donc je les trouve moins intéressants. Et le tout premier livre de Mila comme Taïs était Mes animaux de la ferme (Editions Thomas Jeunesse), mais ils ont renversé de l’eau dessus. Je vais le racheter pour notre thématique de la ferme.

Les Editions Usbornes ont sorti une nouvelle collection Je touche, j’écoute que je trouve très bien pensée car le son se déclenche en touchant la matière ! Avec les livres classiques à puces sonores, les tout-petits profite assez tardivement de la dimension sonore du livre car ce n’est pas évident de repérer la puce qui est petite et cela leur demande ensuite une certaine maitrise de la coordination oeil-main. Alors que la matière, notamment dans le cas de cette collection, est imposante et donc facilement visible et attractive. En la touchant, l’enfant va pouvoir profiter du son. La dernière page du livre, la puce déclenche tous les sons à la suite. Une vraie cacophonie ! Par ailleurs, j’aime beaucoup les illustrations.

 

  • Livres à toucher

J’aime beaucoup la collection Les tout-doux (Editions Usborne). Il s’agit d’imagiers racontés comme des histoires avec 4 matières à toucher.

J’apprécie que les textures soient de grands empiècements, qu’elles soient vraiment différentes et aussi intéressantes en terme de toucher. Par exemple, dans Où est mon Pèere Noël, il y a de la feutrine rèche, du caoutchouc, du plastique rugueux et des poils). Par ailleurs, les couleurs sont vives.

 

  • Livres avec animations

Ces livres deviennent vraiment intéressant à partir de 6 mois quand la préhension devient intentionnelle. Mais déjà à 4 mois, en mettant le livre assez proche, Naïa attrape les flaps et les marionnettes. Ceux sont des livres qui racontent une petite histoire, c’est donc aussi intéressant en terme de langage .

La collection Cache-cache (Editions Nathan) propose des livres cartonnés au mini format idéal pour les petites mains. Il s’appuie sur le principe du « coucou-caché », l’un des premier jeux que comprend le bébé et qui permet de travailler la permanence de l’objet (la connaissance par l’enfant que les objets autour de lui continuent d’exister même s’il ne les perçoit plus par l’un des cinq sens, en l’occurrence la vue).

Au fil de l’histoire et donc des pages, l’animal principal va rencontrer d’autres animaux ou objets cachés derrière des flaps. J’aime particulièrement les illustrations de Petit Panda et Petit Ouistiti dont les couleurs sont très vives.

Petit Doux – Flaps et matières (Editions Fleurus) est une collection de petits livres d’histoires cartonnées. A chaque double-page, derrière un flap, l’enfant découvre une matière à toucher. J’apprécie que les matières soient imposantes et bien différentes. Pour l’instant je les fais toucher à Naïa et elle apprécie attraper les poils du lapin ou les cheveux de la poupée. Des livres très bien pour jouer à la fois à cache-cache (et travailler la permanence de l’objet) et éveiller les sens de bébé.

Mes livres marionnette (Editions Casterman) sont une collection que j’aime beaucoup. Ces livres cartonnés ont tout d’abord un tout petit format qui permet aux petits de les manipuler très tôt. Elles mettent en scène des animaux matérialisés par une marionnette à doigt que l’on va pouvoir animer au fil de l’histoire. Des petits livres plein de tendresse qui permettent de capter l’attention des tout-petits tout au long de l’histoire.

Kididoc (Editions Nathan) est une collection de livres animés (en carton solide) que je trouve très bien pour les petits. Taïs, qui a deux ans et demi, en est encore très friand. Sur chaque double page, il y a une animation qui rend la lecture interactive et ludique.

Dans le cadre d’un partenariat avec le Zoo Parc de Beauval, les éditions ont crée une série de livres, parmi laquelle des livres d’éveil Kididoc, qui mettent en scène les stars du Zoo Parc de Beauval. Nous avons découvert ce zoo l’année dernière et avons prévu d’y retourner cette année. Je trouve donc très bien de pouvoir retrouver les animaux du parc dans de petites histoires. Dans Bonne nuit bébé koala ! et Bonne nuit bébé gorille!, suit la journée des deux petits animaux. Une lecture rendue vivante grâce aux animations, que Naïa pourra activer toute seule d’ici cet été.

 

  • Livres d’histoires

Regarde (Editions Nathan) est une très jolie collection de livres d’histoires. J’aime beaucoup les illustrations pleines de poésie et de tendresse. Les illustrations aux couleurs vives et contrastées sont sublimées par les éléments en brillance. Il s’agit également d’un livre à toucher avec certains des animaux en feutrine et des reliefs. Un livre idéal pour les tout-petits.

Bébé Balthazar (Editions Hatier) est une collection de livres issue de la pédagogie Montessori pour les 0-3 ans. On y retrouve Balthazar dans des situations quotidiennes. Les illustrations sont tendres, les textes poétiques. Il y a également deux pages tactiles (mais les éléments sont assez petits).

 

  • Livres nomades

Ces deux petits imagiers de la collection Bébé Loup (Editions Nathan) peuvent être transporter partout en promenade grâce à un lien à scratch pour attacher à la poussette. Le tout petit format carrée et sa forme légère le rendent parfaitement adapté aux petites mains. Cette dimension de manipulation plait beaucoup à Naïa ainsi que les couleurs qui sont vives et contrastées. Il y a Les objets de la maison et Les animaux, des images de l’environnement familier des enfants qui permettent de travailler aussi le langage.

 

Trouver d’autres idées de livres pour tout-petits sur mon tableau Pinterest.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s