Sélection de livres Epiphanie

Qui dit fête populaire (Epiphanie), dit sélection de livres sur le sujet ! L’objectif étant de faire comprendre aux enfants (surtout à Mila pour l’instant) en quoi consiste cette fête (il n’est pas encore question de dimension religieuse, mais uniquement manger la galette des rois), illustrer les activités que nous ferons (avec des histoires de galettes) et étoffer notre bibliothèque.

L’année dernière nous avions que le livre Tchoupi aime la galette. J’ai complété par trois autres livres. Et j’ai également ajouté nos deux livres sur le conte du Petit Chaperon Rouge, puisque l’histoire commence avec une galette à apporter à la grand-mère. Ce sera l’occasion de relire ce conte que Mila aime beaucoup et que Taïs commence à apprécier.

Article mis à jour le 19/12/19 : Pour cette deuxième thématique Epiphanie, j’ai décidé de faire découvrir aux enfants l’univers des châteaux forts. J’ai donc intégré à notre sélection, des livres sur les châteaux, les rois, les reines et les princesses.

Roule galette – Père Castor (Editions Flammarion jeunesse)

IMG_20181229_232456.jpg

Un grand classique. Une histoire que j’ai découvert à la maternelle et que je fais maintenant découvrir à mes enfants. L’histoire d’une galette qui s’ennuie à refroidir et se laisse rouler. Sur son chemin, elle échappe à la convoitise d’un lapin, d’un ours, d’un loup mais quand elle rencontre le renard, celui-ci réussi à la ruser ! Le genre d’histoire qui plait beaucoup aux enfants, notamment avec la petite chanson répétée à plusieurs reprises.

IMG_20181229_232509.jpg

IMG_20181229_232517.jpg

J’aime la galette (Editions Casterman)

IMG_20181229_232421.jpg

La célèbre comptine « J’aime la galette, savez-vous comment? » revisitée avec humour. Avec des dents, des petits enfants, des vers, du miel… La petite souris, le corbeau et le renard, les sept nains, boucles d’or et les trois ours…, à chaque personnage de conte/légende sa préférence.

Un livre au petit format et aux pages cartonnées, idéal pour les petites mains.

Un des livres préférés de Taïs !!!

IMG_20181229_231139.jpg

IMG_20181229_231219.jpg

La galette à l’escampette (Editions L’école des loisirs)

img_20191221_002205_resized_20191221_1224257766469133936207312174.jpg

L’histoire de Roule Galette revisitée, de façon humoristique, avec les personnages d’autres livres de l’auteur Geoffroy de Pennard (monsieur Lapin, les Trois Petits Cochons, la famille Broutchou, Loup, Mère Grand, le Chapeau rond rouge…).

Nous ne connaissons que le livre Le chapeau rond rouge et les enfants l’adorent ! Je pense qu’ils seront ravis de retrouver les personnages dans cette histoire. Ils ne connaissent pas les autres, mais je ne trouve pas cela gênant pour la lecture.

img_20191221_002224_resized_20191221_1224256217091698589946240968.jpgimg_20191221_002240_resized_20191221_1224259316530359736681180022.jpg

La véritable histoire de la Galette des Rois (Editions Gauthier Languereau)

IMG_20181229_232311.jpg

Petit Soupir, qui n’a pas eu la fève, trouve pas que ce n’est pas juste et demande pourquoi on tire les rois. Grand-mâ Souris explique alors à ses petits souriceaux l’origine de la célébration de la galette des rois, en revisitant la légende des rois mages. En prime, à la fin, Grand-mâ nous donne une recette de galette.

Cette collection comprend également la petite souris, le Père Noël et le marchand de sable.

IMG_20181229_230954.jpg

IMG_20181230_000248.jpg

La première galette des rois (Editions Flammarion jeunesse)

img_20191219_173618_resized_20191219_1105043486024008169475765591.jpg

Une histoire sur l’origine de la galette des rois : la tradition veut qu’un des fils de Balthazar hérite de son anneau royal et devienne roi. Mais l’anneau échappe des mains de Balthazar. Il est finalement retrouvé dans la part de galette de sa fille qui devient alors reine. « Et sachez que les filles font d’aussi bonnes reines que les garçons font de bons rois ». Une jolie conclusion !

Je trouve ce livre également intéressant car il montre les différents protagonistes que l’on pouvait retrouver à l’époque des châteaux forts : le capitaine des gardes, le moine, le ministre, le pâtissier.

J’aime beaucoup les illustrations délicates et colorées. Le fait d’être sur fond blanc les met d’autant plus en valeur.

img_20191219_173653_resized_20191219_1105022835645883070282646276.jpgimg_20191219_230023_resized_20191219_1105036578676046931612660855.jpg

Les rois de la galette (Editions Petit lapin)

img_20191219_230043_resized_20191219_1105049394030773311042791415.jpg

Un roi vit avec ses sept fils et sa nouvelle femme. En janvier, cette dernière cuisine sa galette dorée au beurre mais les enfants ne la trouvent jamais à leur goût. Si bien que le roi organise un concours gastronomique qui attire sept cuisiniers aux recettes ou stratagèmes différents. Le gagnant du concours s’avère être la belle-mère qui était déguisée pour montrer la mauvaise foi de ses beaux-fils.

L’histoire et les illustrations sont très drôles. Je pense qu’il va beaucoup plaire aux enfants.

img_20191219_230057_resized_20191219_110504178208928032016805856.jpgimg_20191219_230108_resized_20191219_1105032414101307358064484686.jpg

T’choupi aime la galette (Editions Nathan)

IMG_20181229_232132.jpg

J’avais acheté ce livre à Mila l’année dernière pour lui expliquer comment on célèbre la galette des rois. Se mettre au tour de la table, découper la galette, aller sous la table, distribuer les parts, déguster la galette et découvrir qui a la fève.

IMG_20181229_230648.jpg

IMG_20181229_232823.jpg

 

Les châteaux

Mon premier livre des châteaux forts (Editions Usborne)

img_20191221_001936_resized_20191221_1224261904365320974681854374.jpg

Un livre documentaire et imagier qui présente les différentes scènes de la vie d’un château fort. C’est tout à fait le type de livres que j’aurai adoré lire quand j’étais plus jeune (j’adorais les châteaux forts).

Il regorge d’illustrations détaillées et légendés. Pour autant, elles sont claires, aérées et organisées.

Chaque double page présente un sous-thème avec quelques phrases explicatives et accessibles. On retrouve ainsi : l’époque des châteaux forts, les habitants, la construction, l’intérieur (avec un plan de coupe), le banquet, une journée type, les animaux, les alentours, les chevaliers, devenir chevalier, les joutes, le château assiégé, les distractions, de château en château et l’évolution des châteaux forts.

Un livre très complet. J’adore !!!

img_20191221_002006_resized_20191221_1224266251691325035894235667.jpgimg_20191221_002046_resized_20191221_1224264338136134592632588780.jpg

Mes p’tits docs – Les châteaux forts (Editions Milan)

img_20191221_002110_resized_20191221_122425146182152562547921456.jpg

Une collection que j’aime beaucoup.

Il s’agit d’un livre documentaire raconté comme une histoire,c’est plus captivant pour les petits. On y découvre la vie dans les châteaux forts : leur construction, les habitants, l’intérieur, les chevaliers, les attaques…

Les illustrations sont pleines de détails et colorées, de quoi plaire aux enfants. Les pages sont indéchirables, de quoi résister à leurs petits mains !

img_20191221_002123_resized_20191221_1224267841094948606178079685.jpgimg_20191221_002139_resized_20191221_122425423159493226022102923.jpg

Les chevaliers et châteaux forts magnétiques (Editions Tourbillon)

img_20191228_232302_resized_20191228_1130446095602413065322744543.jpg

Un livre documentaire raconté comme une histoire. Il y a assez peu de texte donc on n’apprend pas énormément de chose.

Mais l’intérêt du livre réside dans ces 5 scènes magnétiques (bienvenue au château, la vie au château, devenir chevalier, l’attaque du château et le tournoi et la fête) et ses 45 aimants qui permettent de faire vivre l’histoire mais aussi d’en inventer d’autres.

Il coûte 18,50€. Je trouve ça un peu cher mais Taïs adore !

Les magnets se range dans une enveloppe fixée à l’intérieur du livre. Je ne trouve pas cela très pratique car il faut retourner le livre pour les sortir. Mais c’est encore le système de rangement d’un livre magnétique le plus pratique que j’ai vu.

img_20191228_232316_resized_20191228_1130454658237369511666785755.jpgimg_20191228_232333_resized_20191228_1130450873129360132849027748.jpg

Les chateaux forts – Mes premiers docs sonores (Gründ)

img_20210108_163044_resized_20210108_0431473647444572861957077411.jpg

 

Une collection de documentaires sonores que j’adore !

Sur chaque page, une puce sonore permet d’entendre un bruit de l’univers des châteaux forts : les épées et les boucliers qui s’entrechoquent, la plume qui gratte le parchemin, le luth, les chevaux lancés au galop, les applaudissements des spectateurs, la musique des troubadours, les grondements de l’ours, la meute de chiens, le cor des chasseurs, les flèches et les catapultes (soit 12 sons qui sont aussi nommés).

Pour chaque double-page, il y a une phrase descriptive de la scène représentée avec tout le vocabulaire du château, des tournois, des banquets, la chasse et la guerre. Il y a également un volet à soulever sur chaque page qui donne des informations.

img_20210108_163101_resized_20210108_0431471754229365507332782474.jpgimg_20210108_163119_resized_20210108_0431469751131774542090707054.jpg

Le tout petit roi (Éditions Milan)

img_20191221_234352_resized_20191221_1146441668606682610503847614.jpg
L’histoire d’un tout petit roi pour qui tout est trop grand : son château, son armée, sa table, sa baignoire, son lit… jusqu’à ce qu’il rencontre une très grande princesse.

Une histoire qui a beaucoup plu aux enfants. Par contre, Taïs a décroché avant la fin car l’histoire est un peu longue.
Les illustrations sont originales puisqu’il s’agit de formes graphiques, très colorés.

Ce livre est un très bon support d’activités d’arts visuels, de topologie, de discrimination visuelle (graphisme, taille)…  On trouve pleins de fiches sur Pinterest.

img_20191221_234335_resized_20191221_1146437928785628079937048048.jpgimg_20191221_234314_resized_20191221_1146439982814165827734904903.jpg

La très grande princesse (Éditions Milan)

img_20191221_234507_resized_20191221_1146450353492172827475948546.jpg

L’histoire d’une petite princesse qui grandit trop vite, pour qui tout devient trop petit : son lit, son château, même ses parents… à cause d’une malédiction.

Il s’agit de la très grande princesse avec qui se marie le roi dans le livre Le tout petit roi du même auteur.

Il y a moins matière à faire des activités mais l’histoire est sympa et je trouve intéressant d’avoir les deux livres. Et le grand format du livre est sympa.

img_20191221_234437_resized_20191221_1146447218214810676756205360.jpgimg_20191221_234418_resized_20191221_1146445133930101332181866861.jpg

Il était une fois un roi et une rei… (Editions Seuil Jeunesse)

Un album original qui détourne de façon très drôle les contes classiques. Les rois et les reines ne vivent plus dans des châteaux mais dans des chapeaux, ne sont plus coiffés de couronnes mais de couches et ils se promènent dans des carottes tirées par des chenilles. Du grand n’importe quoi dans lequel le narrateur va essayer de remettre de l’ordre mais y parviendra-t-il ?

Un livre qui ne manquera pas de faire rires les enfants et leurs parents. Au-delà d’être drôle, ce livre permet de faire de la phonologie de façon ludique en isolant les syllabes d’attaque et de fins, en jouant sur les rimes. Chaque page invite l’enfant à deviner la suite de l’histoire.

La princesse Tralala (Editions Flammarion)

img_20200313_145009_resized_20200313_0251420088101570590331031151.jpg

Il s’agit d’un livre que j’ai découvert sur le compte Instagram de @sandramaternelle. C’est une histoire très sympa qui familiarise l’enfant avec les voyelles et les syllabes. Lundi, la princesse Tralala vocalise à tue-tête AAAAA, EEEEE, IIIII, OOOOO, UUUUU quand elle voit passer un rat ! Mardi murmure RA RE RI RO RU, RU RO RI RE RA quand le chat s’enfuit. Mercredi les syllabes se construisent avec le « CH » et ainsi de suite pour chaque jour de la semaine. Cela me permet de travailler avec Mila le son d’attaque des mots clé, de lui faire lire les syllabes. Avec Taïs, cela me permet de l’initier à la conscience phonologique. Et ça nous permet aussi d’apprendre les jours de la semaine. Les enfants aiment beaucoup ! J’ai d’ailleurs fini par l’acheter !

img_20200313_145037_resized_20200313_0251427206342123437756130507.jpg

Le roi, sa femme et le petit prince (L’école des loisirs)

img_20210103_233446_resized_20210103_1135430811273881666830708614.jpg

Le livre reprend la célèbre comptine, en la réadaptant de façon humoristique. Chaque jour, un nouvel animal apparait et le dimanche, la fin est inattendue. Les enfants apprécient la structure du conte en randonnée. Le livre permet de travailler les jours de la semaine.

img_20210103_233501_resized_20210103_1135428918069226989596927810.jpgimg_20210103_233516_resized_20210103_1135427108706739736275756196.jpg

Histoires de princesses et de chevaliers (Editions Fleurus)

img_20210107_231753_resized_20210107_1118293034257151374652012223.jpg

Un recueil de 20 histoires et quelques poésies.

Je trouve vraiment très bien d’avoir mélangé dans un même recueil des histoires de l’univers des princesses, de châteaux forts et il y a évidemment aussi des histoires mettant en scène à la fois des chevaliers et princesses.

Les histoires ne sont pas très longues et très sympas. Il y a différents registres (héroïque, romantique, poétique, humoristique…). Certaines histoires cassent les clichés du chevalier valeureux et de la princesse à protéger : La princesse qui ne voulait pas de prince charmant, Le chevalier qui avait peur de tout, La première chevalière…

J’aime aussi les illustrations colorées qui pour la plupart foisonnent de détails.

Un livre qui nous plait beaucoup et idéal pour les histoires du soir.

Le livre a 250 pages et ne coûte que 9,90 euros.

img_20210107_231614_resized_20210107_1118298295885176480715586089.jpgimg_20210107_231643_resized_20210107_1118296438561522264929572250.jpg

L’imagerie des princesses (Editions Fleurus)

img_20210107_231441_resized_20210107_1118305021142355248741918476.jpg

Le lire se découpe en plusieurs parties.

La première partie fait office de « documentaire », racontée sous forme d’histoire, qui nous fait découvrir la vie des princesses : son enfance, son quotidien, ses activités, ses devoirs, les protocoles…

La deuxième partie raconte l’histoire de la princesse Héloïse, condamnée à ne jamais voir la lumière du jour sous peine d’être transformée en biche.

La troisième partie propose plusieurs jeux (images séquentielles, 7 différences, cherche trouve, labyrinthe, quizz, puzzle). Des jeux supplémentaires sont accessibles sur smartphone ou tablette via l’application gratuite SnapPress.

img_20210107_231509_resized_20210107_1118303561144777069858302765.jpgimg_20210107_231529_resized_20210107_1118301845055287769057570349.jpgimg_20210107_231556_resized_20210107_1118300183274591456336581001.jpg

Histoires de princesse à écouter

img_20210108_163010_resized_20210108_043147945102113109499856411.jpg

Un livre-CD avec 9 histoires de princesses. Il s’agit d’histoires courtes, racontées par des enfants.

img_20210108_163019_resized_20210108_0431477595707094049988216490.jpgimg_20210108_163028_resized_20210108_0431475554182104345062165692.jpg

Princesse rebelle (Editions Kimane)

 

La jolie petite princesse (Editions Ecole des loisirs)

img_20191219_230232_resized_20191219_1105039998024573027336741993.jpg

L’histoire d’une très jolie princesse mais qui n’a pas beaucoup d’amies à cause de sa beauté. Elle décide alors de se déguiser en mendiante et tombe amoureuse d’un prince qui ne la remarque pas. Quand elle reprend son apparence, il tombe fou amoureux d’elle et lui demande sa main. Elle refuse dans un premier temps mais finit par accepter.

Une histoire avec des dialogues façon bande dessinée. Le texte n’est pas trop long.

img_20191219_230249_resized_20191219_1105027364119067272554647643.jpgimg_20191219_230300_resized_20191219_1105030912241257231625291203.jpg

Les trois oranges (Editions Belle émeraude)

img_20210108_162931_resized_20210108_0431485161620178070406669316.jpg

Il s’agit d’un conte traditionnel italien. Il raconte l’histoire d’un prince, qui quand il fut en âge de se marier, se mit en quête d’une épouse. Il devait la choisir née hors du commun… Le chemin qui sépare le prince de sa bien-aimée sera jalonné d’étranges rencontres et empreint de magie.

C’est un joli conte de fée avec une jolie morale sur l’amour malgré les apparences. Il est sublimé par les illustrations pleines de douceur, de délicatesse et de féérie, renforcées par l’effet de laine feutrée.

Le livre est à partir de 6 ans, mais Mila comme Taïs (5 et 3 ans et demi) sont restés captivés jusqu’à la fin.

img_20210108_162942_resized_20210108_0431483137927543984478213485.jpgimg_20210108_162955_resized_20210108_0431481156645851892717654636.jpg

La princesse, le dragon et le chevalier intrépide (Editions Kaléidoscope)

img_20191228_232141_resized_20191228_1130456435123839559563262590.jpg

L’histoire drôle d’un chevalier intrépide qui tente de conquérir le cœur d’une princesse en affrontant toutes sortes de bêtes féroces aux noms surprenants et rigolos.

Le livre est conseillé à partir de 6 ans mais Mila n’a pas décroché notamment grâce aux grandes illustrations sympas qui mettent en scène chacune des séquences.

img_20191228_232211_resized_20191228_1130436501433958348553401095.jpg

img_20191228_232234_resized_20191228_1130440418973543384756757309.jpg

Il était une fois le feu des dragons (Editions Little Urban)

img_20201210_114824_resized_20201210_1153368856164568910349184973.jpg

L’univers fantastique des châteaux forts est également l’occasion de lire des histoires sur les dragons. Nous en avions qu’une. Et ce livre est petite pépite.

Il raconte l’histoire d’un terrible dragon qui effrayait le peuple d’un royaume. Les rumeurs qui couraient en dressaient un portrait horrifiant. Sauf pour Sacha et Freya qui adoraient les histoires de dragons. Un jour alors qu’une tempête tomba sur le village, les deux enfants décidèrent de partir à l’attaque de ce dragon qui en était surement le responsable. Dans une grotte, ils trouvèrent un dragon : frigorifié, apeuré et affreusement seul. Pour le réconforter, ils commencèrent à lui lire des histoires et à inventer une nouvelle histoire avec un magnifique gentil dragon. Des mots qui réchauffèrent le cœur du dragon au point que des flammes jaillirent hors de lui. Il aida ainsi les villageois à réchauffer leurs foyers et leurs coeurs. Depuis ce jour, tous les dragons portent une flamme en eux.

L’histoire rappelle l’importance d’écouter son cœur plutôt que les rumeurs, le pouvoir des mots et notamment des histoires.

Les illustrations sont magnifiques et nous plonge dans un univers féérique. La chaleur qui émane du dragon contraste avec le paysage hivernal du début de l’histoire qui laisse place ensuite à un monde lumineux. Les personnages sont expressifs.

img_20201210_114805_resized_20201210_1153370672896022562569078204.jpgimg_20201210_114752_resized_20201210_1153366885861922612570512967.jpg

Aimants jeu livre – Princesses

img_20191219_230332_resized_20191219_1105028953194792870808138207.jpg

Il s’agit d’un livre magnétique avec 16 aimants, que ma mère a acheté à Aldi pour Mila à Noël (2018).

Il y a quatre doubles pages magnétiques joliment illustrées et 16 aimants à positionner. Grâce aux aimants, les enfants peuvent mettre en scène leurs propres histoires de princesses. Quelques légendes et des indices dans les illustrations donnent des indications pour placer les magnets. Sur la première page, il y a un lexique en images de tous les magnets.

Un livre ludique qui permet de stimuler l’imagination. Les enfants l’aiment beaucoup !

Le seul bémol : la pochette pour mettre les éléments ne tient pas fermée. J’ai donc collé le bas de la pochette et mis les magnets dans une enveloppe que je glisse dans la pochette.

img_20191219_230346_resized_20191219_1105047154294355926257200194.jpgimg_20191219_230415_resized_20191219_1105025577476628729446175523.jpg

 

J’aime profiter de nos thématiques pour faire découvrir les contes aux enfants. Notre thème de l’épiphanie est donc l’occasion pour découvrir des classiques mettant en scène la galette, des rois, reines, princes et princesses. J’ai donc sorti plusieurs contes : Le petit chaperon rouge (car il y a une galette ;-), La princesse au petit pois, Le roi grenouille, L’épée du petit roi Arthur… (voir ma sélection de contes).

Une réflexion sur “Sélection de livres Epiphanie

  1. Marie-Anne Boucher

    Merci d’avoir mis mes petites souris dans votre sélection !!! Très heureuse que l’histoire vous ait plu et j’espère qu’elle enchantera beaucoup de nouveaux petits lecteurs!🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s