Draisienne Freebul (Oxybul)

Voici un des cadeaux que Taïs aura pour ses 2 ans. Il s’agira certainement d’un de ses favoris! Taïs est un enfant très moteur. Il adore notamment faire de la trottinette (et se débrouille vraiment très bien!) et du tricycle de sa sœur. Mais c’est un tricycle avec une canne, il n’est pas vraiment adapté pour en faire seul. D’ailleurs, ses pieds ne touchent même pas les pédales, il avance avec les pieds au sol. Il était donc temps de lui prendre une vraie draisienne.

L’intérêt d’une draisienne

J’ai entendu beaucoup de retours positifs sur les enfants qui avaient fait de la draisienne et qui avaient ensuite des facilités à faire du vélo sans roue.

La draisienne, comme le vélo, a seulement deux appuis au sol. C’est l’enfant qui maintient l’équilibre, en utilisant le poids de son corps et la direction du guidon. Il va prendre appui sur ses pieds pour s’élancer. Il va poser successivement un pied puis l’autre au sol, en le ramenant de l’avant vers l’arrière, ce qui va progressivement donner de la vitesse à la draisienne. Une fois lancé, il suffit de lever les pieds afin de pouvoir profiter pleinement de la sensation de glisse.

La draisienne permet donc l’apprentissage de la coordination des membres et de l’équilibre. L’enfant pourra ensuite passer sans difficulté sur un vélo. Tandis qu’avec un tricycle ou des petites roulettes, l’enfant est assisté dans son équilibre et donc ralentit dans son apprentissage. La draisienne est en adéquation avec le développement psychomoteur de l’enfant et favorise la motricité libre.

L’apprentissage de la draisienne est idéal à partir de 2 ans ou 2 ans et demi selon l’enfant.

Mila n’a pas eu de draisienne. Je regrette vraiment d’ailleurs. Elle n’a pas non plus de vélo adapté à son âge. Elle a un tricycle à canne et a réussi à avancer seule avec il n’y a que quelques mois. Je pense qu’elle a appris à pédaler à l’école maternelle sur des cyclables plus adaptés. Mila est beaucoup moins moteur que son frère mais je pense que nous sommes en partis responsables avec mon conjoint en ne favorisant pas assez cette motricité, en ne lui offrant pas l’environnement et le matériel adapté pour développer ses compétences dans ce domaine.

Taïs étant très demandeur d’activités motrices, nous avons voulu répondre à son besoin en lui offrant une draisienne et ne pas reproduire l’erreur que nous avons fait avec Mila (ne pas lui prendre de draisienne).

Les critères de choix

Il est indispensable de s’assurer au moment de l’achat que la draisienne, classifiée comme un jouet, est bien en conformité avec la norme européenne EN71. Cette norme mise en place par l’Europe concerne les jouets importés ou fabriqués en Union européenne.

Le premier critère doit ensuite être que la draisienne soit adaptée à la taille de l’enfant. Pour être bien positionné, il faut que l’enfant, bien assis sur la selle, ait les pieds qui reposent à plat sur le sol.

Pour moi, c’était le critère déterminant car Taïs est petit de taille et l’objectif est qu’il puisse faire de sa draisienne dès maintenant.

Source : cyclable.com

 

La draisienne Freebul (Oxybul)

Dans le cadre d’un partenariat avec Oxybul, la marque m’a offert cette draisienne, qui est une de ses créations.

Oxybul est un distributeur spécialisé dans les jeux et jouets ludo-pédagogiques. Mais la marque ne fait pas que sélectionner des marques, elle créée également des jeux à la fois amusants et intelligents qui éveillent et développent les talents de chaque enfant. Elle a développé 15 marques talents, parmi lesquelles :

  • Sensibul pour éveiller les sens
  • Manibul pour développer la précision
  • Buildibul pour construire leur ingéniosité
  • Imagibul pour libérer l’imagination
  • Artibul pour révéler la créativité

Ou encore Freebul pour donner de l’élan. Cette marque de produits roulants garantit à l’enfant un apprentissage progressif et autonome, de l’équilibre… au plaisir de la glisse.

 

La draisienne qui m’a été offerte est donc une création Freebul.

La première caractéristique qui m’a frappé est sa robustesse. Le cadre et la fourche sont en acier très résistant, les pneus en EVA increvables. Elle fait vraiment qualitative. Elle sera parfaite pour mon petit cascadeur ! De plus, elle possède un frein. Un atout sécurisant mais qui permet également d’habituer l’enfant à l’usage du frein sur vélo.

https://images.oxybul.com/Photo/IMG_FICHE_PRODUIT/Image_C1/1200x1200/3/335676.jpg

Bien qu’elle soit robuste, cette draisienne n’en reste pas moins légère. Et petit détail mais qui facilitera la vie des parents, elle possède une sangle de transport. A un moment ou un autre de la balade, on finit toujours par porter ou tirer le cyclable de notre enfant ! Cet accessoire sera donc appréciable.

https://images.oxybul.com/Photo/IMG_FICHE_PRODUIT/Image_C3/1200x1200/3/335676.jpg

Le critère le plus important à mes yeux : la taille. La selle est ajustable et permet en théorie d’utiliser la draisienne de 2 ans à 5 ans. Au plus bas, la selle est à 30 cm du sol et au plus haut 39 cm. Taïs pourra donc l’utiliser immédiatement et pendant longtemps. D’autant que le cadre bas permet de l’enjamber facilement.

Par ailleurs, la selle est confortable et les poignées sont en caoutchouc.  Le large repose-pieds met en confiance pour aider à acquérir progressivement l’équilibre.

Enfin, je la trouve vraiment très belle !

Jusqu’au 25/07/2019, elle est en promotion à 39,99 euros au lieu de 49,99euros.

 

J’étais trop pressée de la faire essayer à Taïs pour au moins vérifier que la taille est bonne. Nous avons baissé la selle au maximum et ses pieds touchent bien au sol.

Ses premiers pas sur la draisienne ont été hésitants, il a trouvé ça « dur ». Et puis au bout d’une demi heure, il commençait à être plus confiant et était fier de réussir à aller vite ! Nous avons rangé la draisienne, il devra attendre son anniversaire le week-end prochain pour en profiter à nouveau.

Restez connecté sur mon compte Instagram, une surprise est prévue !

 

 

 

 

Une réflexion sur “Draisienne Freebul (Oxybul)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s