Bilan deuxième trimestre de grossesse

J’ai dû mal à croire que ce deuxième trimestre soit déjà terminé ! Si le premier trimestre m’a semblé interminable avec ces maudites nausées, en revanche je n’ai pas vu celui-ci passer ! Et à trois mois du terme (et même deux mois si j’accouche aussi tôt que pour mes précédentes grossesses), j’avoue commencer à stresser au vue de tout ce qu’il me reste à faire avant l’arrivée de ma puce.

Mais avant de penser au troisième trimestre, voici un bilan de ce second trimestre qui a été mitigé !

Ma santé

Ma mine fatiguée sur la photo est révélatrice de mes excès de ces dernières semaines !

Quand mes nausées se sont terminées vers la douzième semaine (de mémoire), ce fut le bonheur ! Je pouvais enfin me lever de mon canapé et revivre ! J’ai rapidement repris mon rythme d’hyperactive ! Mais mon regain d’énergie a vite été freiné par l’apparition des contractions. Je me suis retrouvée à ne plus pouvoir marcher ni même rester debout! J’ai redouté devoir revivre une grossesse alitée comme pour Mila. A la différence que cette fois j’avais deux enfants en bas âge à m’occuper!  Je me suis donc reposée un maximum (avec deux enfants!) et mon état s’est amélioré. Sauf qu’au moindre excès de fatigue, de surmenage ou de stress, je contracte avec parfois à nouveau la difficulté de marcher. Et c’est de plus en plus fréquent. Par chance, mon col n’est pas modifié (depuis la dernière écho) contrairement à ma grossesse pour Mila. Mais je sais que si je force trop, les choses peuvent rapidement changer. C’est pourquoi il faut que j’arrive à prendre sur moi pour me ménager un maximum. Mais croyez-moi, même si ma raison me dit que c’est important pour le bébé et pour moi, ma nature hyperactive prend souvent le dessus.

Outre mes contractions, j’ai aussi mal à ma sciatique par moment, et c’est parfois assez douloureux et handicapant. On verra si des séances d’ostéopathie sont nécessaires (j’en avais fait pour mes précédentes grossesses).

J’ai également beaucoup de crampes dans les jambes. Mes jambes sont parfois très lourdes et douloureuses, limitant ma mobilité.

Pour résumer, je me sens en forme (même si je suis fatiguée) mais mon corps me rappelle sans cesse que je suis enceinte et me met parfois à l’arrêt ! C’est assez frustrant !

Mon état d’esprit

Le deuxième trimestre de grossesse est un trimestre que j’aime. Je me sens (plutôt) bien dans ma tête. Je suis heureuse d’être enceinte, je me sens épanouie. Au point que je serai partante pour faire un quatrième !!! Je vous l’avais dit dans mon article Troisième et dernière grossesse que mon discours changerait au second trimestre de grossesse !

Je me sens également bien dans mon corps (du point de vue de l’apparence). J’adore mes formes de grossesse. Je ne suis pas habituée à avoir une poitrine généreuse et habituellement je me trouve trop mince, donc là ce corps me plait. Et surtout j’adore mon gros ventre ! D’autant que pour cette troisième grossesse, j’ai déjà le ventre que j’avais à terme pour Mila, si ce n’est plus !

Si cette grossesse m’épanouit, je dois avouer ne pas en profiter de cette relation exclusive avec mon bébé au creux de moi. Rares sont les fois où j’ai pris le temps de me poser pour caresser mon ventre, parler à mon enfant, entrer en contact, créer un lien. Je culpabilise beaucoup, pourtant je ne fais rien pour que ça change. C’est vrai que ce n’est pas évident avec les enfants, mais quand on veut on peut. Et je pourrai consacrer mes soirées à bébé, mais ce n’est pas le cas. J’espère que cela ne se ressentira pas dans ma relation avec ma puce quand elle sera née. Après je sais que j’ai été beaucoup moins à l’écoute de mon corps lors de ma grossesse pour Taïs que pour celle pour Mila et pour autant nous sommes tout autant fusionnels !

Si je ne me manifeste pas beaucoup, en revanche cette petite me montre qu’elle est là. Elle bouge énormément ! Pourtant, elle a mis longtemps avant de me faire sentir sa présence. Comme c’était ma troisième grossesse, je pensais la sentir plus tôt, mais non, il me semble que c’était aux alentours de la seizième semaine. Et encore au début c’était très irrégulier. Mais depuis quelques semaines, c’est à longueur de journée et le soir c’est la java dans mon ventre !

Les préparatifs

Si ce n’est le choix du prénom et un tapis que j’ai acheté pour sa chambre, nous n’avons pas du tout commencé les préparatifs de bébé. Ce qui ne me ressemble pas du tout, je suis du genre à anticiper des mois à l’avance. Mais je n’arrive pas à trouver le temps.

Nous sommes actuellement en train de faire la chambre des enfants qu’ils partagent désormais pour libérer la chambre pour bébé. Heureusement, dans cette dernière, nous gardons tout le mobilier, il n’y a que la décoration à changer. J’ai enfin choisi les couleurs de la décoration et repéré plusieurs éléments. Mais maintenant il faut choisir, passer les commandes et tout installer. Il faut aussi que je descende du grenier tous les vêtements de Mila, fasse des machines et range le tout dans le placard.

En terme d’équipement, il ne me faut pas grand chose. Je voudrais un lit cododo pour notre chambre et une nouvelle poussette plus légère et compacte.

Et je voudrais faire un nido dans notre salon. Sauf que pour avoir la place, il faut changer notre canapé (qui est abimé) et en acheter un nouveau. Mais là les finances bloquent ! Outre le temps qu’il me manque, j’avoue que nos finances n’aident pas non plus pour faire les préparatifs.

Ça c’est pour ce qui est matériel, logistique mais il y avait pleins d’autres choses à planifier que je viens seulement de prendre le temps de faire.

J’ai contacté le photographe pour les séances photos grossesse-naissance. J’espère qu’il aura un créneau à nous proposer d’ici mon accouchement. Je suis en train de caler les cours de préparation à l’accouchement le mois prochain. Et je fais mon cours de portage en fin de semaine.

Donc là ça commence à s’organiser. Mais je serai sereine quand la chambre sera prête avec les placards rangés, le nido préparé, les cours de préparation à l’accouchement terminés, la séance photos grossesse faite, le cododo près de mon lit, la poussette et mon écharpe de portage acheté et ma valise de maternité prête !

Il reste donc pas mal de choses à faire et une échéance relativement courte (deux mois si j’accouche en avance). Et à côté de ça, je voudrais profiter de ces dernières semaines de grossesse et être plus attentive à mon bébé.

Je n’aurai pas pensé me sentir si dépassée pour une troisième grossesse !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s