Le jeu des émotions

Voici un petit jeu que j’ai créé pour Mila. Nous travaillons depuis le début de la semaine sur les émotions. Je vous expliquerai, dans un prochain article, le contexte dans lequel j’ai engagé ce vaste chantier et comment je l’ai abordé. Après avoir découvert les différentes émotions à travers notre sélection de livres sur les émotions, nous sommes passées à la phase « reconnaitre et nommer les émotions ».

  • Un jeu pour reconnaitre et nommer différentes émotions

J’ai proposé différents petits exercices à Mila pour développer ses aptitudes à identifier et nommer les émotions (et vérifier de façon informelle ce qu’elle avait retenu de nos lectures), à partir de situations et/ou d’expressions du visage et corps. Pour les situations, nous l’avons fait essentiellement à travers certaines de nos lectures sur les émotions qui s’y prêtaient bien.

Pour les expressions du visage, au début je pensais lui faire sous forme de collage (trier puis coller divers visuels représentant une même émotion). Puis je me suis dit que ce serait mieux de faire un jeu que l’on puisse faire et refaire pour s’exercer. J’ai acheté un kit de magnets du corps humain (dans lequel il y avait des magnets émotions) que Mila a adoré et je me suis dit que ce serait encore plus ludique si je faisais également ce jeu sous forme de magnets.

J’ai choisi d’utiliser différents types de visuels : des photos, des dessins, des émoticônes et la météo des émotions. L’idée étant que Mila associe des images, des symboles aux différentes émotions pour l’aider à mieux les comprendre et les identifier. Il aurait pu aussi être intéressant d’ajouter un visuel représentant « l’origine de l’émotion » (la maman qui s’en va pour la tristesse, le jouet cassé par un autre pour la colère, une araignée pour la peur, un cadeau pour la surprise…). Je l’ajouterai peut être par la suite 😉

J’ai représenté 9 émotions : la joie, la colère, la tristesse, la peur, l’amour, la timidité, la fierté, la déception et la surprise. Je voulais aussi intégrer la honte et la jalousie, mais ce n’était pas évident de trouver des visuels qui se distinguent de la timidité et la colère. J’ai aussi pensé au dégoût mais qu’après coup. Mais je ne vois pas trop comment je l’aurai représenté avec la météo des émotions.

IMG_20190302_224601.jpg

J’ai donc plastifié ces 36 visuels sur lesquels j’ai collé au verso des morceaux de bandes magnétiques adhésives (achetées chez Gibert Joseph). Les magnets sont auto-correctifs avec une marque de même couleur pour les visuels d’une même émotion.

  • Différentes manières de jouer

1ère manière :

IMG_20190302_224813.jpg

J’ai séparé les émotions en deux parties pour faire en deux temps.  J’ai collé les magnets de chaque type de visuels dans un coin du tableau magnétique. Mila devait placer au milieu un émoticône en nommant l’émotion et ensuite y associer les trois autres visuels.

IMG_20190303_000632.jpg

IMG_20190303_000834.jpg

Pour chaque émotion, je la faisais réfléchir sur ce qui avait pu provoqué cette émotion chez l’enfant du dessin et/ou de la photo. Puis je lui demandais les situations dans lesquelles elle ressent elle-même ces émotions. Et je lui disais à mon tour ce qui provoquait ces émotions chez moi. Le jeu est un bon moyen de faire parler l’enfant.

2ème manière :

IMG_20190303_000850.jpg

J’ai collé en haut du tableau tous les émoticônes et disposés les autres magnets devant le tableau. Mila devait mettre sous chaque émoticône les visuels correspondants. Comme je l’ai fait à la suite du 1er jeu, elle a arrêté au bout de deux émotions.

3ème manière :

Cela consiste à utiliser le jeu comme un memory. Soit en imprimant en deux exemplaires le fichier. Soit en utilisant seulement deux types de visuels (par exemples : émoticônes et photos). Il s’agit alors de retrouver les paires émoticônes/photos. Je ne l’ai pas encore proposé à Mila.

Edit du 07/03/19 :

4ème manière :

IMG_20190307_140332.jpg

Le blog Mon bazar coloré a partagé il y a quelques jours un fichier de 24 photos représentant 6 émotions (joie, tristesse, colère, peur, sérénité et dégoût). Il s’agit d’associer les quatre cartes photographies représentant chaque émotion.

J’ai donc créé deux émoticônes supplémentaires (la sérénité et le dégoût) dans mon jeu (voir la dernière slide). J’ai alors proposé à Mila, après avoir nommé et expliqué avec elle chaque émotion, d’associer les quatre photographies à chaque émoticône.

Je trouve que c’est important de travailler sur les photos pour habituer l’enfant à reconnaitre les émotions des autres et développer son empathie.

 

J’ai également essayé d’utiliser le jeu avec Taïs. J’ai posé devant lui quelques photos, en lui demandant de me montrer l’enfant qui ressent telle émotion (triste/pleure, qui a peur, qui est en colère…). Il m’a montré seulement une carte et est parti. Je lui proposerai de temps en temps pour commencer à lui apprendre à reconnaitre et verbaliser ses émotions.

Télécharger le jeu des émotions.

 

 

 

 

4 réflexions sur “Le jeu des émotions

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s