La roue des émotions

Il s’agit d’une des aides que j’ai mis en place pour inciter Mila à exprimer ses émotions. J’ai souvent le sentiment qu’elle est submergée par tout un tas d’émotions, que ça bouillonne au fond d’elle. Cela se traduit par de fréquents et forts débordements émotionnels. L’idée est donc d’éviter qu’elle garde pour elle des émotions désagréables mais aussi qu’elle nous partage les émotions plus agréables qu’elle ressent.  Mais il n’est pas toujours évident de faire parler un enfant !Papa ratatam a eu la très bonne idée de créer une roue magique qu’il a instauré en rituel du soir, lors du diner, pour communiquer avec sa fille de façon ludique sans que cela prenne des airs d’interrogatoire. Je me suis donc inspirée de sa roue, dont j’ai repris certains items comme le moment préféré de la journée, le moins aimé, une joie et un chagrin.

J’ai ensuite ajouté les émotions désagréables sur lesquelles je voulais faire parler Mila : un chagrin, une honte, une jalousie, une peur et une colère. Mais j’ai aussi mis des émotions agréables : un rire et une fierté. Stéphanie Couturier, dans son livre Mon cours de relaxation pour les enfants, explique qu’il est important d’apprendre à l’enfant à porter son attention sur les aspects positifs, les bons moments de sa journée. Cela lui permet d’avoir une vision positive de la vie. Lors du coucher, j’invite ensuite Mila à repenser à ses bons moments pour l’aider à s’endormir et pour que sa nuit soit moins tourmentée par les souvenirs négatifs.

J’ai plastifié la roue et attaché une flèche à l’aide d’une attache parisienne.

IMG_20190303_224407.jpg

Lors du diner, chacun de nous tourne la roue plusieurs fois à tour de rôle. Mila la met à l’envers et nous demande de lui dire stop. Et elle nous dit stop quand c’est notre tour. On le fait 3-4 fois en général car Mila adore !

En nous entendant parler de nos propres émotions, cela permet à Mila de mieux en comprendre le sens pour ensuite pouvoir les reconnaitre à son tour si elle y est confrontée. Cela permet aussi de développer son empathie. Ce rituel est en effet l’occasion pour moi de m’expliquer, à un moment calme et où j’ai toute l’attention de Mila, au sujet d’une colère que j’ai pu avoir dans la journée ou d’une tristesse suite à des propos de Mila (j’ai souvent le droit à « t’es pas gentille » ou « je t’aime pas » en ce moment!).

Pour l’instant, je retire que du positif de cette roue !

Télécharger la Roue des émotions

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s