Sélection de livres sur la parentalité bienveillante

Comme je vous le disais dans mon article sur les émotions, j’ai engagé un vaste chantier sur les émotions pour aider Mila, qui présente de forts débordements émotionnels, à mieux accueillir ses émotions.

Mais ce travail avec elle ne pouvait pas se faire un travail personnel de mon côté. Comment aider ma fille (et mon fils par la suite) à mieux vivre ses émotions si je ne sais pas comment fonctionne les émotions chez l’enfant ni même les façons de les accompagner au mieux ? Comment lui dire de ne pas crier si moi-même je le fais ?

J’ai donc dû me documenter pour mieux comprendre les émotions de l’enfant et repenser ma parentalité avec laquelle je n’étais plus en phase (je vous en parle plus en détails dans mon article sur les émotions). Je me suis donc tournée vers les livres sur la parentalité et plus particulièrement sur l’éducation bienveillante.

Voici donc la sélection de livres que je me suis constituée (pour commencer). J’aurai aimé vous présenter un article finalisé avec la description de tous ces livres, mais je n’ai pas encore trouvé le temps de tous les lire. Je commence donc par vous mettre la présentation des livres que j’ai lu et vous donner mes premières impressions sur les autres livres. Je complèterai cet article au fur et à mesure de mes lectures.

J’ai tout essayé d’Isabelle Fillozat (Editions Marabout)

IMG_20190310_225153.jpg

Il s’agit du premier livre que j’ai acheté quand Mila avait 2 ans. Nous traversions déjà à l’époque une période difficile. Elle refusait tout ce qu’on lui demandait et ça finissait souvent en cris et pleurs. Je me rendais compte que les punitions et les cris ne servaient à rien. J’ai alors cherché un livre sur l’éducation positive dont j’avais entendu vaguement parler et j’ai jeté mon dévolu sur « J’ai tout essayé ! ». Un titre qui me parlait beaucoup !

Je me souviens avoir adoré ce livre. J’y ai découvert pleins de choses sur le comportement des enfants, puisque le livre apporte des éclairages scientifiques (issus de la neurophysiologie et de la psychologie expérimentale) pour mieux comprendre le fonctionnement des enfants. Ce livre m’a fait prendre conscience qu’à deux ans, le cerveau de l’enfant est encore en développement et que certaines de mes attentes étaient de fait irréalistes. Par exemple, j’ai découvert que lorsqu’un enfant fait exactement le contraire de ce que l’on vient d’interdire en regardant dans les yeux, ce n’est pas pour nous tester. Déjà il n’en a pas les capacités intellectuelles. En fait, c’est tout simplement sa manière d’assimiler la consigne, puisqu’avant l’âge de deux ans, l’intelligence de l’enfant est « sensi-motrice », c’est-à-dire elle passe par ses sensations physiques et ses mouvements. J’ai  aussi appris que j’étais inconsciemment à l’origine du déclenchement de nombreux comportements d’opposition, à cause de mes propres comportements à l’égard de ma fille.

Ce livre m’a surtout permis d’éviter de nombreux conflits en modifiant ma façon d’être et d’agir. Il apporte pleins de directions nouvelles pour agir concrètement selon les situations.

Le livre est découpé par âge : 12 à 18 mois, 18 à 24 mois, 24 à 30 mois, 2 ans et demi à 3 ans, 3 ans, 3 ans et demi à 4 ans. Certes, chaque enfant a son propre développement. Mais Isabelle Fillozat explique que ces généralités nous permettent à nous parents de cesser d’attendre de nos enfants des comportements  qui ne sont pas de leur âge et de mieux comprendre leurs réactions. En plus, cela permet de lire et de piocher facilement des conseils dans les périodes qui nous concernent. Il y a également un chapitre sur « poser des limites  » et « les disputes entre enfants ».

Au-delà d’être facile à lire car bien expliqué, ce livre est aussi très agréable à lire, puisque presque chaque page est illustrée par des dessins.

Pour chaque situation familière, il y a un premier dessin qui caricature une réaction parentale et montre le vécu de l’enfant au regard de cette réaction. Un deuxième dessin propose ensuite une alternative de parentalité positive.

Dans cet ouvrage, Isabelle Fillozat se concentre essentiellement sur les comportements qui énervent particulièrement les parents (opposition, crises de rage…). Elle traite le thème des émotions dans son livre Au cœur des émotions (que je n’ai pas encore lu pour le moment).

IMG_20190310_225535.jpg

IMG_20190310_225620.jpg

IMG_20190310_225638.jpg

Au cœur des émotions d’Isabelle Fillozat (Editions Marabout)

IMG_20190311_121348.jpg

Je ne l’ai pas encore lu. Contrairement au livre précédent, il se présente de façon plus classique, sans illustrations et encarts. Mais rien qu’en survolant les pages, il me semble accessible. J’espère qu’il sera aussi agréable à lire que le précédent et surtout que j’y apprendrais de nouvelles choses, car J’ai tout essayé couvrait déjà pas mal de problématiques.

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent de Adèle Faber et Elaine Mazlish (Editions du Phare)

IMG_20190310_224159.jpg

J’ai pas encore terminé ce livre, j’en ai lu les deux tiers et c’est assez pour vous dire que j’adore.

J’ai découvert ce livre grâce à @apprends_moi_autrement (Instagram), qui expliquait que ce livre avait été un déclic pour elle. C’est la même chose pour moi. J’avais appris pleins de choses avec J’ai tout essayé d’Isabelle Fillozat mais il est vrai que j’étais revenue à mes anciennes mauvaises habitudes. A la lecture de ce livre, tellement de choses me sont apparues comme évidentes. Je le recommande vivement !

Ce livre se compose de sept chapitres : « Aider les enfants aux prises avec leurs sentiments », « Susciter la coopération », « Remplacer la punition », « Encourager l’autonomie », « Utiliser les compliments », « Aider les enfants à se libérer des rôles qui les empêchent de s’épanouir » et « Tout mettre ensemble ».

Chacun des chapitres est construit à peu près de la manière suivante :

  • Des témoignages du propre vécu des auteurs ou de parents rencontrés dans leur groupes de soutien. Franchement ces témoignages de personnes vivant la même chose que nous et faisant les mêmes erreurs que nous font vraiment du bien. C’est déculpabilisant. Et je pense que c’est important de se mettre en tête, avant d’essayer d’adopter une parentalité bienveillante, que l’erreur est humaine, que nous ne sommes pas infaillibles car les choses ne se feront pas en quelques jours. Il nous arrivera de revenir à nos anciennes habitudes (tout comme l’ont fait ces auteurs qui sont aujourd’hui des guides en matière de parentalité bienveillante). Donc autant ne pas partir avec le poids de la culpabilité des années passées sur les épaules et en rajouté une couche à chaque échec!
  • Des exercices de mises en situation, où l’on se met tantôt dans la peau d’un parent niant l’émotion d’un enfant, tantôt d’un enfant qu’on a puni, tantôt d’un employé venant d’être humilié publiquement par son patron et dont l’ami tente de venir en aide à travers diverses réponses pas toujours appropriées… Ces exercices m’ont fait réaliser à quel point je pouvais parfois ne pas faire preuve d’empathie.
  • De nouvelles « habilités », méthodes de communication (différentes façon d’accueillir les sentiment de nos enfants, de susciter la coopération, de remplacer la punition…). Celles-ci sont illustrées par des bandes dessinées qui mettent en contraste la méthode d’éducation traditionnelle et la  méthode de communication bienveillante pour régler une situation problématique, en montrant le ressenti de l’enfant.
  • Des exercices écrits pour s’exercer à formuler ces nouvelles habilités,  des jeux de rôle pour s’exercer avec quelqu’un (je compte les faire avec mon conjoint pour le faire adhérer à cette nouvelle façon d’éduquer nos enfants) puis des devoirs (mettre en application les habilités dans la vie réelle avec ses propres enfants et noter les résultats).
  • Un bref rappel  avec les différentes habilités proposées. Je les ai tous imprimé et plastifié pour les avoir à porter de main lorsque je me trouve face à une situation compliquée.
  • La deuxième partie du chapitre est faite de questions, de témoignages que les auteurs ont pu recueillir et de commentaires et mises en garde de leurs parts.

A la fin du livre, il y a une partie « Épilogue », écrite deux décennies après la première édition du livre. Les auteurs y partage leurs idées actuelles et une partie des retours reçus : les lettres, les questions, les histoires, les histoires, les prises de conscience des parents.

IMG_20190310_224221.jpg

IMG_20190310_224242.jpg

IMG_20190310_224958.jpg

Pour une enfance heureuse du Dr Catherine Gueguen (Editions Robert Laffont)

IMG_20190311_121412.jpg

Je ne l’ai pas encore lu mais il est beaucoup plus technique. Catherine Gueguen, qui est pédiatre, partage ses découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau. Elle propose des conseils éducatifs en faveur d’une éducation bienveillante.

Au premier abord, la lecture me semble moins accessible. Je ne sais pas si ces connaissances scientifiques si pointues me seront réellement nécessaires pour mieux comprendre mes enfants et adopter une éducation bienveillante. J’ai particulièrement aimé le livre d’Isabelle Fillozat, qui, avec ses quelques éclairages scientifiques présentés de façon accessible, m’ont permis de changer mon regard. J’ai peur de moins accrocher avec ce livre plus technique.

J’accueille les enfants de mon enfant de Soline Bourdeverre-Veyssiere (Editions Jouvence)

IMG_20190311_121439.jpg

Il s’agit d’un livre que j’avais mis dans ma wishlist de livres sur la parentalité bienveillante. Je l’ai commandé directement après avoir vu un direct de l’auteur sur Instagram. J’ai aimé qu’elle se positionne en maman et non en professionnel. Et c’est justement cet « non expertise » (puisque Soline Bourdeverre-Veyssiere est enseignante) qui l’a amené à faire de nombreuses recherches concernant les avancées en matières de neurosciences affectives et sociales.

Au final, on obtient un livre très documenté et très riche, avec des apports de différents professionnels. Ce que j’apprécie beaucoup.

Je n’en suis qu’au début du livre mais les éclairages scientifiques sont plus poussées qu’Isabelle Fillozat, la lecture est donc un peu moins fluide.

Mais il n’en reste pas moins que c’est un véritable guide pratique pour les parents, avec 52 outils ludiques et pratiques en fonction de l’âge.

Le livre se découpe en cinq parties :

  • Définir les émotions
  • Comprendre la mécanique du cœur
  • Accompagner dans l’apprentissage de la vie émotionnelle
  • Qu’en est-il à l’école ?
  • Les quatre émotions dites de base : colère, peur, tristesse et joie.

Note de l’éditeur : Cet ouvrage documenté vous permettra d’aider votre enfant à identifier ses émotions et à traduire ce qu’il ressent avec des mots, mais surtout de l’écouter et de l’accompagner pour les transformer en véritables alliées.

Mon cours de relaxation pour les enfants de Stéphanie Couturier (Editions Marabout)

IMG_20190311_121213.jpg

Stéphanie Couturier est thérapeute psychomotricienne et sophrologue. Elle est spécialisée dans l’accompagnement de la sphère émotionnelle.

Ce guide propose des exercices de respiration et des balades imaginaires pour aider les enfants à se relaxer, à canaliser leurs émotions négatives pour en sortir plus forts.

Il se compose de plusieurs parties :

  • Des informations pour comprendre les émotions des enfants et y faire face

L’auteur propose de réinventer la communication avec son enfant au quotidien et lors de débordements émotionnels.

Il s’agit de nourrir avec bienveillance sa sphère émotionnel (mettre l’accent sur les aspects positifs de son enfant et de la vie, parler de ses propres émotions, inventer des moments de défoulements…) et de réagir avec bienveillance en situation de crise (écouter son enfant, nommer l’émotion, envelopper son enfant…).

  • Des exercices de relaxation qui permettent à l’enfant de prendre conscience de son corps, de sa respiration et de jouer avec ses émotions.

Trois types d’exercices sont proposés : l’apaisement par le respiration, l’apaisement par la sensation d’une enveloppe corporelle rassurante et l’apaisement par l’imagination.

  • Des textes de visualisation pour accompagner une émotion particulière ou atteindre un objectif

Il y a 20 textes de visualisation répartis en 4 thèmes (sommeil, peur, colère, confiance en soi). Chaque texte aborde une problématique particulière.

Ces textes peuvent être lus ou écoutés avec le CD qui reprend les textes de visualisation dits par l’auteur. Petit bémol pour le CD avec les textes qui ne sont pas dans l’ordre indiqué sur le pochette.

Plus de détails dans cet article.

IMG_20190311_121310.jpg

IMG_20190311_121233.jpg

IMG_20190311_121329.jpg

Aidez votre enfant à bien dormir de Stéphanie Couturier aux Éditions Marabout

IMG_20190222_220533.jpg

Stéphanie Couturier est thérapeute psychomotricienne et sophrologue. Elle est spécialisée dans l’accompagnement de la sphère émotionnelle.

Dans la première partie du livre, elle apporte des explications sur le sommeil :  l’utilité du sommeil (dans la construction de l’enfant), le déroulement d’une nuit de sommeil, et les différents troubles de sommeil (refus de se coucher, difficultés d’endormissement, cauchemars, terreurs nocturnes, somnambulisme et énurésie).

Les 2/3 restants du livre correspondent à sa boite à outils. Elle propose différentes types d’outils : des réponses aux questions sur la nuit, des outils pour chasser les peurs liées à la nuit, des idées de rituels de coucher, des exercices de relaxation, des textes de visualisation et des petits « plus » (ostéopathie et fleurs de Bach).

Je recommande vivement ce livre qui se lit facilement et apporte une boite à outils pour tout parent qui souhaite accompagner son enfant à surmonter ses difficultés de sommeil. Cette collection de livres couvre aussi les thématiques de la colère, de la confiance en soi, de l’autonomie, de la concentration ou encore des peurs.

Plus de détails dans cet article.

IMG_20190222_220508.jpg

IMG_20190222_220435.jpg

IMG_20190222_220417.jpg

Aidez votre enfant à gérer ses colères de Stéphanie Couturier aux Éditions Marabout

IMG_20190310_141902.jpg

Stéphanie Couturier est thérapeute psychomotricienne et sophrologue. Elle est spécialisée dans l’accompagnement de la sphère émotionnelle.

Dans la première partie du livre, elle apporte des explications sur la colère : sa raison d’être, les âges de la colère, les différents types de colères. Elle donne aussi des conseils pour rester bienveillant en toute circonstance (soulignez le plaisir des bons moments, verbaliser les points positifs de votre enfant, parlez de vos propres émotions…). L’auteur explique qu’il est important d’aider l’enfant à préserver une bonne image lui-même. De même qu’un enfant qui se sent aimé, considéré et compris sera heureux et vivra ses émotions moins intensément.

Les 2/3 restants du livre correspondent à sa boite à outils. Elle propose différentes types d’outils : des exercices pour évacuer les tensions, des exercices de respiration, des exercices de relaxation et des textes de visualisation.

Je recommande ce livre qui se lit facilement et apporte une boite à outils pour tout parent qui souhaite accompagner son enfant à apprivoiser ses colères. Cette collection de livres couvre aussi les thématiques du sommeil, de la confiance en soi, de l’autonomie, de la concentration ou encore des peurs.

Plus de détails dans cet article.

IMG_20190310_141926.jpg

IMG_20190310_142020.jpg

IMG_20190310_142107.jpg

 

Une réflexion sur “Sélection de livres sur la parentalité bienveillante

  1. Ping : Formation Montessori 0-3 ans – Ma vie trépidante de maman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s