Siège-auto Cybex Pallas M-fix

Nous ne savons pas encore si nous partirons en vacances cet été, mais ce qui est sûre c’est que nous ferons des sorties, certaines avec plus ou moins de route. Il faut savoir que Naïa, qui a 8 mois, ne supporte pas la voiture. Elle pleure très régulièrement, même pour les petits trajets !

Nous avons donc décidé de la passer en siège-auto car nous pensons qu’elle appréciera davantage être en position assise que la position arrondie dans le cosy. Nous pensions également que le siège-auto était préférable au cosy pour les longs trajets. Mais je viens de lire un article sur le blog securange.fr, qui est une référence en matière de sécurité sur la route, et je découvre que non ! Il n’y a aucun risque pour un bébé de faire un voyage de 4h, 6h ou plus en coque. Un cosy est un siège auto ! Pour les coques comme pour les sièges-auto évolutifs, il faut éviter les excès, à savoir ne pas dépasser 2h d’affilées, après quoi les vertèbres ont besoin de mouvement pour ne pas être comprimées.

Toujours est-il que nous avons décidé de passer Naïa dans le siège-auto groupe 0+/1 de Taïs (Hauck Vaurioguard), que nous avions également utilisé pour Mila jusqu’à ses 3 ans et que je trouve très bien.

Il nous fallait donc trouver un siège auto pour Taïs. Nos critères principaux étaient les suivants :

  • un système isofix : il s’agit d’une norme d’ancrage pour les sièges pour enfants, obligatoire depuis 2005 sur tous les nouveaux modèles de voitures. Ce système permet d’attacher le siège-auto dans la voiture sans avoir besoin d’utiliser la ceinture de sécurité, il limite donc le risque d’installer de manière incorrecte contrairement au système utilisant la ceinture de sécurité. Les sièges Isofix sont plus stables sur la banquette que ceux qui sont ceinturés. (Source : Quechoisir.org)
  • une inclinaison sur 2 positions : notamment pour dormir lors des longs voyages.
  • un appuie-tête ajustable en hauteur : quand nous avons passé Mila en siège auto groupe 1/2/3, nous avions pris un premier siège dans lequel sa tête n’était pas bien maintenue car elle était trop basse (Mila était de petite taille).

 

Pour Taïs, nous avons pris le Cybex gold Pallas M-Fix sur Rose ou bleu. Il répondait à nos trois critères, même plus, et les avis clients sont très bons.

Il s’agit d’un siège auto évolutif groupe 1 (de 9 à 18 kg/9 mois à 4 ans env.) et groupe 2/3 (de 15 à 36kg/jusqu’à 12 ans).

  • Adaptation à la taille corporelle

Le siège auto groupe 1 s’utilise avec le réhausseur de siège avec dossier et appuie-tête sur un châssis réglable avec des boucliers d’impact réglables en hauteur.

img_20200702_093443_resized_20200702_1055557913327967031769773692.jpg

Attention il ne convient que pour les sièges de véhicules équipés de ceintures à trois points automatiques.

Un insert pour siège est fourni d’office et déjà inséré sous la housse du siège. A partir de l’âge de 2 ans, l’insert n’est plus nécessaire et peut être retiré. Nous l’avons personnellement conservé pour que Taïs soit à bonne hauteur de l’appui-tête.

L’appui-tête peut être réglé sur 12 positions avec un levier de réglage vers le haut.

img_20200702_094902_resized_20200702_1055550632882782901657242029.jpg

Ce qui m’inquiète toujours avec les sièges auto groupe 1/2/3 c’est que le cran le plus bas de la têtière soit encore trop haut (cela avait été le cas pour Mila avec un siège auto). Mais pour Taïs c’est pile poil à bonne hauteur avec l’insert (les épaules doivent être à 2 doigts sous la têtière). Pour information, Taïs mesure 92 cm. Après ce n’est pas qu’une question de taille mais aussi de morphologie de l’enfant (taille des jambes, hauteur d’épaules…). J’ai testé avec Naïa pour me faire une idée. Elle ne pèse pas encore 9 kg mais 7,3 kg mais même dans 1kg et quelques elle n’aura pas pris suffisamment de cm pour avoir sa tête bien dans la têtière.

Voici un article qui explique très bien comment utiliser un siège auto avec un bouclier : ici.

Pour passer du groupe 1 au groupe 2/3, il suffit de retirer le bouclier  d’impact et d’extraire le siège du châssis.

  • Appui-tête inclinable

Je trouve cette fonctionnalité vraiment très bien car elle permet d’empêcher la tête de l’enfant de tomber dangereusement vers l’avant pendant son sommeil. Je ne l’ai pas sur mes deux autres sièges-auto et je le regrette.

L’angle d’inclinaison de la tête peut-être régler sur trois positions (en photos, les positions les moins et plus inclinées).

 

 

  • Position assise et allongée

On peut régler le siège en position allongée (ça reste léger mais c’est aussi le cas avec nos deux autres sièges auto). Il suffit d’appuyer sur un bouton pour mettre le siège en position allongée, en revanche le siège ne peut être remis en fonction assise uniquement une fois l’enfant sorti du siège.

 

  • Attache du siège avec le système isofix connect

L’enfant est attaché avec la ceinture trois points de votre véhicule.

img_20200702_114305_resized_20200702_121328781902012720226474373.jpg

  • Système de protection renforcé

Un des gros points forts de ce siège auto est la sécurité qu’il offre à l’enfant.

Le système d’installation Isofix Connect améliore la stabilité et la sécurité

Un système de protection latérale linéaire peut être activé sur le coté du siège face à la porte de voiture pour protéger l’enfant des impacts latéraux.

L’appui-tête inclinable permet à l’enfant d’être toujours en contact avec l’appui-tête et de garantir une protection maximale des collisions latérales.

En groupe 1, le bouclier ressemble à un airbag gonflé et réduit les forces de l’impact en cas d’accident ainsi que le risque de blessures graves à la nuque en cas de choc frontal.

 

Taïs a testé son nouveau siège-auto ce matin. Au début, quand on l’a installé dans la voiture, il a dit que le bouclier le gênait. Mais je pense que c’est une question d’habitude. Il n’a jamais connu de tel système, c’est donc normal que le fait d’être bloqué au niveau du ventre et du haut des jambes puissent lui donner une sensation de gêne. Mais je pense qu’ensuite il va apprécier le fait d’avoir plus de liberté de mouvement au haut du corps. D’autant qu’il nous a fait une phase où il enlevait la ceinture de sécurité de son siège-auto pour libérer ses bras. Je pense donc que ce nouveau système lui conviendra.

Par contre, l’attache de la ceinture de sécurité pour nous est rendu un peu compliqué avec les trois sièges autos accolés ! Mais peu importe où l’on place le siège de Taïs on se retrouve avec le même problème. La logistique avec 3 enfants !!!

img_20200702_120619_resized_20200702_1213290627539831128550501327.jpg

 

Edit : Taïs a rapidement trouvé des avantages au bouclier de son siège auto !

img_20200703_143246_resized_20200703_0302036723075389174804620880.jpg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s