Sélection de livres sur le sommeil

Comme à chaque fois que les enfants traversent une période difficile, j’aime bien m’appuyer sur la littérature jeunesse. Les histoires sont un moyen pour eux de s’identifier, de prendre de la distance, de dédramatiser certaines situations grâce à l’humour et à l’humanisation des personnages. C’est aussi un support à la discussion et à la réflexion. C’est donc naturellement que j’ai constitué une petite sélection de livres sur les difficultés du coucher et les cauchemars pour faire face aux troubles de sommeil auxquels nous faisons face actuellement.

J’ai commencé cette collection il y a presque 2 ans quand Mila a commencé à refuser de dormir. Je lui avais alors acheté deux livres Tchoupi dont elle faisait la collection. Pour notre travail actuel sur le sommeil, j’ai complété avec des « livres-outils ». J’ai pris un livre documentaire sur le sommeil pour expliquer l’intérêt de dormir et un livre sur les difficultés du sommeil qui invite à la discussion et réflexion sur les solutions envisageables. J’ai choisi trois livres sur les peurs et les cauchemars : deux livres qui permettent une lecture active pour apprivoiser ses peurs et un livre qui m’a servi de support pour la mise en place d’une aide au sommeil. J’ai également pris un livre pour Taïs sur le coucher.

Tchoupi ne veut pas se coucher de Thierry Courtin (Editions Nathan)

IMG_20190222_000159.jpg

A l’époque, Mila faisait la collection des livres Tchoupi. Elle aimait suivre ses histoires et s’identifiait à ce personnage.

Dans cette histoire, Tchoupi n’a pas sommeil et trouve différentes excuses pour ne pas se coucher (soif, pipi, peur du noir). Ses parents lui expliquent qu’ils ont envie d’être un peu tranquilles. Ce livre commence à être plus adapté pour Taïs.

IMG_20190222_000214.jpg

IMG_20190222_000237.jpg

Tchoupi n’a plus sommeil de Thierry Courtin (Editions Nathan)

IMG_20190221_112945.jpg

Ici Tchoupi se réveille alors qu’il fait encore nuit. Ses parents lui disent de se recoucher mais il en a décidé autrement. Il finira par s’endormir au petit matin. A la fin, j’expliquais à chaque fois à Mila que si elle se réveillait trop tôt et ne dormait pas assez le lendemain elle serait fatiguée et s’endormirait au lieu de profiter. Elle n’était pas contrariante, elle acquiesçait toujours !

IMG_20190221_112958.jpg

IMG_20190221_113009.jpg

Bébé Balthazar Bonne nuit moi de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier (Editions Hatier jeunesse)

IMG_20190222_140906.jpg

Balthazar dit bonne nuit aux jouets, à son papa et à sa maman, à Pépin et au chien, aux bulles de shampoing et au pingouin, à la lune et aux étoiles… Un livre idéal pour accompagner vers le sommeil, tout en douceur. J’ai pris ce livre pour Taïs mais comme nous lisons les histoires du soir avec les deux enfants Mila en profite aussi. Il a été l’occasion d’initier un nouveau rituel (dire bonne nuit 10 fois).

Bébé Balthazar est une collection de livres issue de la pédagogie Montessori pour les 0-3 ans. On y retrouve Balthazar dans des situations quotidiennes. Les illustrations sont tendres et les textes poétiques. Il y a également des pages tactiles (relief).

IMG_20190222_140846.jpg

IMG_20190222_140828.jpg

C’est quoi… le sommeil (Editions Usborne)

IMG_20190223_141836.jpg

Un livre documentaire qui explique pourquoi il faut dormir, ce qu’il se passe quand on dort, où dorment les animaux, ce qu’est un rêve. Les explications sont simples et courtes, ce qui en fait un livre tout à fait adapté dès 3 ans. Les nombreux volets rendent la lecture plus interactive.

IMG_20190223_141732.jpg

IMG_20190223_141851.jpg

Lili ne veut pas se coucher de Dominique de Saint Mars et Serge Bloch (Editions Calligram)

IMG_20190222_000105.jpg

On m’a conseillé cette collection Ainsi va la vie à la librairie. Elle aborde de nombreux problèmes de la vie à travers le vécu de deux frère et sœur (Max et Lili) ou d’un de leurs proches. Il s’agit de sujets plus ou moins légers (chagrin d’amour, dispute entre frère et sœur, stress de la rentrée, divorce, racket, mort, harcèlement scolaire… Il y a plus de 100 numéros!). Je pense que ces livres sont destinés à un public plus âgé que Mila mais elle a complètement accroché ! Elle a bien aimé l’histoire et les illustrations.C’était la première fois qu’elle lisait un livre sous forme de BD. Elle prenait bien le temps de regarder chaque vignette.

J’ai également apprécié ce livre et notamment le fait qu’il s’agisse d’un livre-outil. Il invite à un dialogue et à une réflexion pour trouver des solutions àce problème de coucher, grâce à une série de petites questions à la fin.

IMG_20190222_000140.jpg

IMG_20190222_000119.jpg

Le livre qui fait peur aux cauchemars de Léna Ellka et Laurent Simon (Editions Albin Michel Jeunesse)

IMG_20190221_235704.jpg

Il s’agit d’un livre interactif. Un enfant va se coucher et sent un cauchemar approcher. Il nous interpelle, nous lecteur, pour l’aider à s’en débarrasser. Pour cela, il n’y a qu’à utiliser le livre : se cacher derrière, sauter par-dessus, le soulever au-dessus de la tête, taper dessus… Une manière de jouer avec le livre qui a vraiment beaucoup plu à Mila.

Les illustrations sont très colorées, les textes ne sont pas trop longs et drôles. C’est un livre qui permet de dédramatiser les peurs avec humour et d’apprendre à les dominer.

IMG_20190221_235723.jpg

IMG_20190221_235739.jpg

La boite à cauchemars de Michel Piquemal et Frédéric Pillot (Editions Milan)

IMG_20190222_000013.jpg

Il s’agit d’un livre destiné aux 6-8 ans mais je le trouve accessible pour Mila. Elle aime bien ce format de livre de lecture pour plus grands, surtout s’il s’agit d’histoires qui se passent à l’école.

La maitresse demande à Robin et à ses camarades de classe de dessiner ce qui leur fait le plus peur. Elle enferme ensuite tous les dessins dans une boite à cauchemars. Ainsi, la nuit, ils ne feront plus que de beaux rêves.

Je cherchais un livre support pour la réalisation d’une boite à cauchemars par Mila. Celui-ci se prêtait parfaitement à l’exercice !

IMG_20190222_000029.jpg

IMG_20190222_000044.jpg

Cœur et les peurs d’Isabelle Le Tarnec

IMG_20190221_112359.jpg

Ce livre est pensé comme un outil pour aider les enfants à apprivoiser leurs peurs grâce au pouvoir de l’imaginaire et à l’humour. Il s’agit d’un livre interactif. Le lecteur est interpellé pour aider Cœur à surmonter ses peurs en réalisant différentes actions : faire peur au fantôme, rassurer le lion, interroger le loup sur ses intentions, faire une grimace à la sorcière, faire un bisou au monstre… Ce qui a beaucoup plu à Mila ! L’auteure explique en mettant les enfants en action dans la lecture, on leur donne le pouvoir d’agir sur leurs peurs.

Au-delà de la lecture active,  j’ai bien aimé les nombreuses peurs qu’on y retrouve : l’orage, les fantômes, les lions, les monstres, les loups, les dinosaures, les araignées, les sorcières et les dragons.

IMG_20190221_235833.jpg

IMG_20190221_235821.jpg

Edit du 24/06/2019

Balthazar n’a pas peur du noir et Pépin presque pas non plus (Editions Hatier Jeunesse)

img_20190624_123212_resized_20190624_1243491732224042051309370831.jpg

Les enfants apprécient les histoires de Balthazar donc quand j’ai vu ce livre je me suis dit qu’il serait bien pour compléter notre collection d’autant que nous n’en avions pas sur le thème de la peur du noir et de la nuit.

Et bien ce livre va au-delà de mes espérances. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi riche !

Dans mon article sur les outils pour accompagner le sommeil des enfants, je vous parlais que j’avais prévu cet été d’écouter les bruits de la nuit pour permettre aux enfants de prendre conscience de la nature qui s’éveille la nuit et démystifier les peurs qui peuvent y être associées.

Et bien c’est comme ça que commence le livre. Balthazar observe et écoute avec émerveillement l’univers de la nuit. Mais Pépin n’est pas très rassuré.

Dans la chambre plongée totalement dans le noir, Pépin a également peur.
Balthazar lui propose de traverser la chambre d’abord avec la lumière puis ensuite dans le noir pour le rassurer en lui montrant que chaque chose est à la même place dans le noir.

Pépin continue d’avoir peur, cette fois des formes noires inquiétantes sur les murs. Balthazar lui explique que c’est la lune qui fait des ombres chinoises et lui en fait une démonstration.

Puis Pépin s’imagine des monstres cachés dans l’armoire, sous son lit et derrière la porte. Il finit par vaincre sa peur et s’endormir.

Un livre qui aide à apprivoiser les peurs nocturnes. Balthazar, rationnel et rassurant, aide Pépin à surmonter ses peurs à l’aide de petits exercices que l’on peut reproduire avec les enfants.

On retrouve comme dans le reste de la collection de jolies illustrations qui se veulent aussi rassurantes.
J’aime particulièrement les illustrations de l’exercice du déplacement dans la chambre avec une première page complètement noir, une deuxième où l’on voit la chambre éclairée et une troisième grise avec les traits en relief.

img_20190624_123229_resized_20190624_0141242265412946994434938753.jpgimg_20190624_123244_resized_20190624_1243475556298433821181705171.jpg

 

Il y a vraiment une très large offre de livres sur la nuit, le coucher, le sommeil, les cauchemars. En voici quelques exemples sur mon tableau Pinterest Livres sommeil.

J’en emprunte d’ailleurs régulièrement à la bibliothèque. Les deux derniers en date sont Au lit, petit monstre! de Mario Ramos et Encore un bisou de Amy Hest et Anita Jeram.

Par la suite, j’aimerai bien complété notre collection avec des livres sur la nuit et notamment Les bruits de la nuit des Editions Usbornes. Il s’agit d’un livre sonore que Mila a feuilleté en magasin et qu’elle a bien aimé.

Ages des enfants : Mila 3 ans et Taïs presque 19 mois.

Et vous, quels livres utilisez-vous pour faciliter le coucher ?

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s