Activités Loose-parts/Land art

Durant notre première année de co-schooling/pre-school, j’ai surtout proposé des activités inspirés de la pédagogie Montessori. Pour autant, je ne suis pas puriste. Je veux m’inspirer des différentes pédagogies alternatives, piocher dedans ce qui m’intéresse. Je trouve également l’inspiration un peu partout : livres jeunesse, magasins, matériaux, nature, Pinterest, Instragam… C’est d’ailleurs sur Instagram que j’ai découvert les activités sur table lumineuse et les activités de loose-parts, qui s’inspirent de la pédagogie Reggio.

Je trouve ces deux types d’activités très intéressants en terme d’apports pédagogiques pour les enfants. C’est pourquoi je compte les proposer plus régulièrement, et notamment les activités de loose-parts pour lesquelles j’ai décidé de dédier un coin dans mes étagères thématique lorsque le thème s’y prête.

Les loose-parts : kesako ?

Les loose-parts définissent des petits éléments esthétiques mis à disposition des enfants pour leurs créations.

La théorie des loose-parts est souvent associée à la pédagogie Reggio. Mais c’est en fait « l’architecte américain Simon Nicholson qui en est l’auteur. En 1972, chargé de concevoir des équipements pour des cours d’écoles, l’architecte mise sur la créativité des enfants et remplace les équipements de jeu trop statiques par des éléments mobiles et naturels que les enfants peuvent utiliser pour faire de multiples expériences. » (Le grand guide des pédagogies alternatives aux Editions Eyrolles). Toutefois les loose-parts sont beaucoup utilisés dans la pédagogie Reggio.

La pédagogie Reggio est un courant éducatif qui a vu le jour après-guerre au nord de l’Italie dans la commune de Reggio Emilia, avec la création d’écoles autogérées autour d’un projet éducatif où culture, démocratie et liberté sont les maitres mots. Elle va être coordonnée par Loris Malaguzzi.

Les principes pédagogiques :

  • Démocratie et coopération sont la base de ce projet éducatif. Enfants et adultes collaborent dans le cadre de projets, en apportant chacun leur savoir pour mieux apprendre et développer l’autonomie de l’enfant.
  • Les « cent langages » est un concept développé par Malaguzzi pour insister sur la multiplicité des moyens d’expression qu’a un enfant pour communiquer (graphique, corporel, symbolique, sensoriel, musical, scientifique…). Des langages variés qui renforcent les apprentissages quand ils sont combinés entre eux.
  • Les capacités créatives des enfants doivent s’exprimer en toute liberté. Le matériel varié est mis à disposition des enfants pour toutes sortes d’expériences. Les activités d’expression ne sont pas cloisonnées mais toutes se combinent dans une approche esthétique et artistique et permettent un apprentissage enrichissant.
  • L’environnement est conçu comme un grand atelier de découvertes et d’apprentissage pour les enfants.
  • Le jeu et l’imagination sont les outils les plus puissants du développement d’un enfant.
Source : Le grand guide des pédagogies alternatives aux Editions Eyrolles

Dans la pédagogie Reggio, on met à disposition de l’enfant divers matériaux – issus de la nature ou du recyclage de matériaux de récupération – qui peuvent l’inspirer pour diverses expériences : créatives, sensorielles, langagières, mathématiques, scientifiques, jeu libre… L’enfant est libre d’expérimenter, tester, combiner, manipuler les matériaux…

Les loose-parts sont en ce sens un formidable outil pour stimuler la créativité et l’imagination des enfants. En créant des compositions,  l’enfant va développer ses facultés d’organisation et structurer sa pensée. Mais ils peuvent être aussi une façon ludique d’appréhender des apprentissages plus intellectuels (dénombrement, algorithme, forme des lettres…). Enfin, c’est une activité qui favorise la concentration et le calme. Elle peut être proposée en temps calme avant le coucher.

 

Des invitations à créer avec des loose-parts

Jusqu’à présent, j’ai proposé, de façon ponctuelle, quelques invitations à créer avec des loose-parts, dans le cadre de différentes thématiques : hiver, Saint-Valentin et été entre autres.

IMG_20190109_210851.jpg IMG_20190213_212430.jpg

img_20190714_105458_9907168078368459044290.jpg

Ces invitations ne sont qu’un coup de pouce à la créativité et l’imagination. L’enfant est libre d’utiliser le matériel à sa disposition comme il le souhaite.

C’est vraiment le type d’activités qui plait énormément à Mila : avoir à sa disposition du matériel varié pour créer librement. A chaque fois, je lui ai proposé avec de la pâte à modeler. Comme elle adore la pâte à modeler, c’est sur ce matériel qu’elle porte particulièrement son attention. Les petits objets ne lui servent qu’à décorer ses créations en pâte à modeler.

J’aimerai l’amener à faire davantage de compositions avec de petits objets pour développer sa créativité et son imagination et lui permettre d’être capable de créer dans n’importe quel contexte, avec ce qu’elle peut trouver que  ce soit dans la nature ou dans son environnement plus généralement.

 

Un coin dédié aux loose-parts

C’est pourquoi j’ai décidé de mettre en place un coin de loose-parts dans notre étagère thématique lorsque le thème s’y prêtera. Ce sera notamment le cas pour chaque étagère de saison.

J’ai inauguré ce nouveau coin avec notre étagère thématique d’automne.

img_20191004_210030_4071289263468863008544.jpg

img_20191005_140036_resized_20191005_0208555801596425375493294234.jpg

J’ai trouvé une boite à Action dont la taille et les compartiments sont très bien pour y entreposer des loose-parts.

Parmi ces loose-parts, on retrouve des objets qui évoquent l’automne :

img_20191005_135542_resized_20191005_0208564022517054982222585159.jpg

  • des trésors de la nature de saison : marrons, glands, bouts de bois (j’aurai aimé mettre davantage d’éléments naturels mais nos chasses aux trésors en forêt n’ont pas été très fructueuses).
  • des feuilles en bois et en tissu (Action)
  • des citrouilles (Action)
  • des champignons DIY en pâte polymère
  • des rondelles de bois (Wish)
  • des roches et minéraux (Hoptoys)
  • des bâtonnets en bois naturel, rouge, orange et jaune
  • de la corde fil de fer marron (Action)

Dans la pédagogie Reggio, on n’utilise pas les matériaux synthétiques mais on privilégie les éléments naturels ou les matériaux de récupération. Mais comme je l’ai dit plus haut, je ne suis pas une puriste et il fallait bien remplir la boite 😉

 

Le land art

J’ai accompagné cette boite de loose-parts de deux livres de land art sur l’automne qui font office d’invitation à créer en inspirant des idées de compositions.

img_20191005_135958_resized_20191005_0208545986072175086336333591.jpg

Le loose-parts entretient un lien étroit avec le land art qui est une forme d’art qui utilise le cadre et les matériaux de la nature.

Dans le cadre de notre thématique Saint-Valentin, j’avais proposé aux enfants de réaliser un cœur éphémère avec ce que la nature du jardin nous offre.

IMG_20190217_122651.jpg

En mettant à disposition des enfants des loose-parts (avec entre autres des matériaux naturels) et ces livres de land art, je veux éveiller leur esprit créatif, leur imaginaire en leur montrant que tout dans la nature peut être source de créativité artistique.

 

Il s’agit de deux collections de livres de land art de Marc Pouyet.

Marc Pouyet a été graphiste et illustrateur jeunesse mais c’est aussi un artiste qui exprime sa créativité dans la nature avec des installations land art qu’il a compilé dans divers livres de land art et notamment ces deux collections.

P’tit land art – Automne de Marc Pouyet (Editions Salamandre)

img_20191005_135941_resized_20191005_0208547987108601009367645945.jpg

Il s’agit d’un livre cartonné de 24 pages que j’ai pris davantage pour Taïs mais qui s’avère au final être aussi approprié pour Mila. Les réalisations sont assez simples à reproduire mais comme nous commençons seulement le land art, je trouve que ce livre est une bonne initiation à cette pratique pour comprendre  le principe de composition artistique à partir d’éléments naturels.

Sur chaque double page, on découvre un trésor de la nature sur la page de droite (champignon, gland, poire, marron, feuille, courge, pierre…) et une idée de land art à réaliser avec cet élément naturel sur la page de gauche. Cet imagier permet à la fois de travailler le vocabulaire lié à l’automne et de montrer que la nature peut être un terrain d’expression créative à travers des idées de compositions simples à réaliser.

Land art d’automne de Marc Pouyet (Editions Plume de carotte)

img_20191004_144714_resized_20191004_0248461983520493297656852026.jpg

Dans ce livre, on retrouve 144 pages de land art de Marc Pouyet. Il se découpe en quatre parties : land art en forêt, le long des chemins, au potager et en ville. A la fin, un cahier pratique est proposé avec les trucs et astuces de Marc Pouyet pour pratiquer le land art au fil des saisons.

Je pense qu’on peut proposer ce livre aux enfants dès 4 ans, voire un peu avant pour certaines réalisations facilement reproductibles. A travers tous ces exemples, les enfants ne manqueront pas d’inspiration.

Ce livre est vraiment très bien pour éveiller l’esprit créatif des enfants en montrant que tout dans la nature peut être source d’inspiration pour créer, peut se transformer en tableaux de land art : des branches moussues, une colonie de champignons rouges à pois blancs, des feuilles d’érable déclinant joliment vers le rouge, des graines de toutes sortes…

Invitation à créer automnale

Afin de montrer aux enfants un des usages possibles des loose-parts, à savoir réaliser une composition artistique, j’ai réalisé un tableau automnale éphémère dans notre grand plateau blanc. J’ai mis à disposition les deux livres de Land art de Marc Pouyet. J’ai également sorti un plateau rectangulaire et un circulaire pour que les enfants puissent faire chacun leur composition. J’ai choisi deux supports de formes différentes, car peut stimuler leur imagination pour composer. Ces plateaux restent à disposition dans notre étagère thématique.

img_20191005_140307_resized_20191005_0208554144884255780330838716.jpg

img_20191005_140351_resized_20191005_02085595225274717998543222.jpg

Taïs déposait simplement les loose-parts dans le plateau. Il a commencé à aligner quelques bâtonnets.

img_20191005_104313_resized_20191005_0208565252099480468671437267.jpg

J’ai fait quelques compositions avec Mila. Pour une, elle s’est inspirée d’une composition du livre Land Art d’automne : elle a rempli son plateau de rondelles de bois et a mis un élément sur chacun. Puis elle a mis tout autour des feuilles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s